χ

Rabat-Salé-Kénitra: lancement du projet de gestion intégrée des zones côtières

Le projet de gestion intégrée des zones côtières à Rabat-Salé-Kénitra a été lancé, lundi 29 avril, dans le cadre des efforts déployés pour prévenir et contrôler la pollution marine des hydrocarbures dans la région.

Rabat-Salé-Kénitra: lancement du projet de gestion intégrée des zones côtières

Le 30 avril 2019 à 9h08

Modifié 10 avril 2021 à 21h06

Le projet de gestion intégrée des zones côtières à Rabat-Salé-Kénitra a été lancé, lundi 29 avril, dans le cadre des efforts déployés pour prévenir et contrôler la pollution marine des hydrocarbures dans la région.

Ce projet vise le renforcement des capacités des acteurs concernés, la préparation et la mise en œuvre d’un projet pilote au niveau de la région et l’élaboration d’un document de projet général relatif à la gestion intégrée des zones côtières du Royaume afin de le présenter aux bailleurs de fonds.

L’initiative s’inscrit dans le cadre de la coopération commune entre le Maroc, l’Italie et la Banque mondiale, pour assister le Royaume dans le développement de la gestion intégrée des zones côtières à travers plusieurs activités, notamment la mise en place d’un Système d’information géographique (SIG) pour le littoral, rappelle un communiqué.

A cette occasion, la secrétaire d’Etat chargée du Développement durable, Nezha El Ouafi, a mis en avant l’importance du littoral dans la croissance économique du Royaume, d’autant plus qu’il constitue un milieu de forte densité démographique, d’urbanisation (+54% de la population totale du pays) et d’activité économique.

Les premières réalisations de ce projet, lancé dans sa première phase dans la région de l’Oriental, ont eu des impacts économiques et sociaux importants, avec la création d’environ 1.100 emplois, profitant à 8.300 bénéficiaires, dont 439 femmes, a-t-elle ajouté. Ce projet a également eu un impact positif sur le niveau de revenu de la population à court, moyen et long termes.

De son côté, le président du Conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Abdessamad Sekkal, a souligné la nécessité de réaliser un équilibre entre développement et protection du littoral, qui se veut une caractéristique essentielle pour offrir à la population des ressources suffisantes.

Ce projet nécessite un investissement de 500.000 euros, et s’étalera sur une période de 16 mois. 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Société Aluminium du Maroc : Indicateurs financiers du troisième trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.