χ

Sebta: baisse des entrées illégales en 2017

Le 5 janvier 2018 à 14h47

Modifié 11 avril 2021 à 2h44

Le gouvernement de Sebta a annoncé récemment qu'au total, 2.252 migrants, dont la plupart d'origine subsaharienne, ont réussi à entrer illégalement dans la ville en 2017 à partir du Maroc, soit une baisse de 13,8% par rapport à 2016.

Selon des données relayées par l'Agence espagnole EFE, il s'agit de 1.613 migrants subsahariens, 513 Algériens, et 126 personnes de nationalités différentes, principalement des Asiatiques.

Ainsi, 1.130 migrants subsahariens sont arrivés à la ville en forçant la frontière; les autres sont arrivés à bord de bateaux, ou cachés dans des fonds de véhicules.

Les plus grandes tentatives d'entrées illégales ont eu lieu entre le 17 et le 20 février 2017. Deux groupes de 750 et de 600 migrants ont forcé la frontière; 845 personnes ont été retenues dans les centres de séjour temporaire des immigrants de Sebta (CETI), d'ou leur saturation.

En 2016, 2.604 migrants sont entrés à Sebta: 1.916 d'origine subsaharienne, 539 Algériens, 89 personnes de nationalités différentes.  

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

PROMOPHARM SA : Publication des Comptes Annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Conférence de presse sur le Salon international de l’édition et du livre