80 MDH pour lutter contre la cochenille du cactus

Le 20 juin 2017 à 11h00

Modifié 20 juin 2017 à 11h00

Une enveloppe budgétaire de 80 millions de DH sera mobilisée "immédiatement" pour le renforcement des mesures de lutte contre la cochenille du cactus.

Un comité de vigilance est également mis en place pour le pilotage et le suivi du programme d'arrachage et d’enfouissement des plantations fortement infestées, a annoncé le 19 juin le ministère de l'Agriculture.

Des mesures strictes seront déployées afin de lutter contre la cochenille, protéger les cultures de cactus et arrêter la propagation, à travers les actions de suspension du programme des nouvelles plantations, jusqu’à la maîtrise de ce fléau.

Il sera également procédé au renforcement et l'accélération du programme d’arrachage et d’enfouissement des plantations fortement infestées.

Il a été décidé d'intensifier le programme de traitement phytosanitaire des plantations faiblement infestées ainsi que du programme de recherche portant sur la sélection des variétés résistantes et la lutte biologique.

Le renforcement du programme de sensibilisation, d’information et de veille sanitaire sur le terrain ainsi que la mise en place d'un cordon sanitaire pour éviter la contamination des zones indemnes figurent ainsi parmi les actions à entreprendre.

La culture du cactus couvre actuellement une superficie de 160.000 hectares, notamment dans les régions de Marrakech-Safi, Casablanca-Settat et Guelmim Oued Noun.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CENTRALE DANONE : Indicateurs du troisième trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.