Plus de 5.000 interpellations en trois mois à Marrakech

5.375 personnes recherchées au niveau national ont été interpellées entre le 1er mai et le 10 août de l'année en cours.  

Plus de 5.000 interpellations en trois mois à Marrakech

Le 18 août 2015 à 14h56

Modifié 18 août 2015 à 14h56

5.375 personnes recherchées au niveau national ont été interpellées entre le 1er mai et le 10 août de l'année en cours.  

Les services de police de Marrakech ont procédé à l'arrestation de 5.375 personnes recherchées au niveau national pour divers crimes et délits, durant la période allant du 1er mai au 10 août de l'année en cours.

Les services de police ont arrêté également, durant la même période, un total de 5.464 personnes en flagrant délit, alors que 124 autres individus ont été appréhendés en possession d'armes blanches dans des circonstances suspectes, selon une mise au point de la préfecture de police de Marrakech, relayée par la MAP.

Dans cette mise au point, la même source réfute les informations publiées par certains journaux faisant état de la multiplication des actes de vol dans la cité ocre, relevant que ces allégations ne reflètent aucunement la réalité sur le terrain.

La préfecture de police de Marrakech fait savoir, dans le même contexte, que 72.843 contrôles d'identité ont été effectués du 1er mai au 10 août, ajoutant que plusieurs sans-abris, mendiants et malades mentaux ont été transférés vers des institutions d'hébergement et de traitement.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communication financière d’Aluminium du Maroc au 31/12/2019

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.