χ

Tensions sociales au Bureau marocain des droits d’auteur

Le Bureau marocain des droits d’auteur est en crise depuis le changement de direction. Le syndicat des employés et des cadres, affilié à l’UGTM, appelle le ministère de la Communication à intervenir d'urgence.  

Tensions sociales au Bureau marocain des droits d’auteur

Le 7 octobre 2014 à 17h59

Modifié 7 octobre 2014 à 17h59

Le Bureau marocain des droits d’auteur est en crise depuis le changement de direction. Le syndicat des employés et des cadres, affilié à l’UGTM, appelle le ministère de la Communication à intervenir d'urgence.  

Le climat social s’envenime au Bureau marocain des droits d’auteur (BMDA). Depuis la nomination temporaire de Badreddine Radi, nouveau directeur par intérim du bureau, les voix des cadres et des employés ne cessent de s’élever. M. Radi remplace depuis juin l’ancien directeur Abdellah Oudghiri parti le 21 mai.

En cause, plusieurs décisions prises au détriment des acquis sociaux du personnel. « Le syndicat national des cadres et employés du BMDA a sciemment été écarté des discussions avec la direction. La nouvelle direction ne s’est à aucun moment entretenue avec nous, malgré nos appels incessants » nous déclare Rachid Khaddor, secrétaire national du syndicat.

Plusieurs problèmes sont à l'origine de la tension parmi lesquels la bourse accordée chaque année aux pères de familles à l’occasion de la rentrée scolaire de leurs enfants, considérablement réduite.

De plus, le syndicat constate avec regret le non-avancement des dossiers de promotion et de requalification qui trainent depuis les années 2012, 2013 et 2014, malgré la décision du ministre de la Communication prise en faveur des employés.

Il en est de même en ce qui concerne les engagements financiers et administratifs de la direction envers ses collaborateurs, dont les versements de primes de rendement et de formation.

Quoiqu’il en soit, les membres du syndicat ont décidé de transmettre une requête au ministre de la Communication, le poussant à intervenir pour mettre fin à l’instabilité sociale à l’intérieur du bureau.

« Les formalités pour la réception des demandes candidatures pour le poste de directeur du bureau des droits d’auteur n’ont toujours pas été entamées. Mais nous faisons confiance au ministre de la Communication qui nous a manifesté sa volonté de régler ce problème dans les plus brefs délais » confie notre source.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Lesieur Cristal : Résultats annuels au 31 Décembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Ryad Mezzour à l’Association pour le progrès des dirigeants
Droit de la concurrence, entre protection du consommateur et garantie pour l’investisseur.