Alerte aérienne au Maroc

Le 13 août 2014 à 13h17

Modifié 27 avril 2021 à 22h30

Selon plusieurs sources généralement bien informées, les Forces Royales Air et la Défense aérienne du territoire sont en alerte maximum. Cette alerte est provoquée par les informations faisant état d’un vol d’avions civils par des jihadistes en Libye.

L’information au sujet du vol d’avions civils a fait le tour des pays du Maghreb, mais sans que des sources soient citées. Plusieurs journaux algériens évoquent le nombre de 11 avions dérobés.

La seule source fiable est celle du patron d’une compagnie aérienne privée tunisienne desservant la Libye et annonçant que “deux Airbus A320 ont bien été dérobés“ à l’Aéroport de Tripoli. Les transpondeurs de ces avions ont été désactivés selon la même source.

La crainte est celle d’attentats aux avions, type 11-septembre, surtout que cette date approche.

L’Algérie, la Tunisie et l’Egypte ont pris des mesures similaires selon des sources de presse. Des journaux algériens ont indiqué que les avions de chasse de l’ANP ont reçu l’ordre d’abattre tout avion suspect venu de Libye. La Libye et l’Algérie ont 1.100 km de frontière commune.

D'autres sources fiables nous affirment que tous les corps de l'armée sont en état d'alerte sur l'ensemble du territoire marocain et pas seulement les Forces Royales Air. Ces mêmes sources nous annoncent le déploiement de batteries anti-aériennes auprès de tous les sites sensibles et névralgiques du pays.

Rappelons que les FAR disposent, et de loin, de la meilleure couverture radar de toute la région. Cette alerte ne doit pas susciter l'inquiétude, elle montre au contraire la vigilance de l'Etat marocain.

Le Centre National de Défense Aérienne crée à la fin des années 70, fut l'oeuvre du Général Kabbaj lorsqu'il était à la tête des FRA. C'est ce centre qui est responsable de la couverture, la veille radar et l'alerte pour la police du ciel au Maroc.

Quelques documents américains estiment le coût initial dans cet édifice à 200M$ à l'époque, le Colonel Bouziane parle lui de 300M$ incluant l'acquisition des premier radars long portée des FRA, les AN/TPS43C.

La création du CNDA marquéait l'entrée de l'ordinateur au sein des FRA bien avant plusieurs nations en Afrique. L'idée était de centraliser le commandement de la Défense Aérienne du Territoire (DAT) et optimiser la prise de décision opérationnelle au s le fabuleux ein des FRA et l'artillerie Anti-Aérienne.

Aujourd'hui le CNDA dispose des moyens très sophistiqués pour garder un oeil vigilant sur tout type de menace aérienne contre le ciel national, et permettre une optimisation des moyens pour répondre efficacement à ces menaces.

Ci dessous, le fabuleux GM403 récemment opérationnel au Maroc:

 

Ci dessus, une vidéo montrant les battareies installées à proximitéd'El Hank à Casablanca. Des batteries ont été installées également à proximité d ela SAMIR.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Sothema: COMMUNIQUE FINANCIER T4 2023.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.