χ

Connaissez-vous le dernier canular? La tête de Mokrie Abou Zaid mise à prix

Le 6 janvier 2014 à 15h26

Modifié 6 janvier 2014 à 15h26

C’est une page Facebook intitulée «Les partisans de Mokrie Abou-Zaid» qui l’affrime : un Marocain installé au Danemark a offert 75.000 euros à qui lui ramènerait la tête de Mokrie, à cause de sa blague raciste diffusée récemment sur Youtube.

L’info, évidemment, est fausse. On n’a pas besoin d’être journaliste hors pair pour s’en rendre compte.

La page qui a publié cette info avait 22 fans dimanche soir, 39 au moment où ces lignes sont rédigées. Il ne s’agit pas de la page officielle de Mokrie qui n’en dit pas un mot d’ailleurs.

La seule preuve est une capture d’écran que n’importe qui a pu fabriquer sur Photoshop.

La mise à prix est attribuée à un homme d’affaires amazigh vivant au Danemark. La ficelle est un peu grosse. L’homme d’affaires en question est un anonyme, sans visage, sans identité, qui se fait appeler Amazigh Askkur, autrement dit n’importe qui. Il sévit depuis environ une année dans les forums les plus divers, en arabe et en français, où il s’en prend violemment au prophète et à l’islam.

Facebook et Photoshop sont propices aux canulars et aux fakes. Et il y a toujours des gogos qui se font avoir.

Par contre, Mokrie Abou Zaid annonce en personne, et là c'est fiable, qu'il a reçu des menaces et des insultes par téléphones, ainsi que des membres de sa famille. Une menace à condamner et à prendre au sérieux.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

AFRIC INDUSTRIES : Communiqué post AGO du 25 Mai 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.