1.000 migrants tentent de prendre d'assaut Melilia

Le 18 décembre 2013 à 15h45

Modifié 18 décembre 2013 à 15h45

Dans la nuit du lundi 16 au mardi 17 décembre, ces migrants ont lancé une nouvelle « tentative d'assaut massif » sur cette frontière grillagée, avant d’être arrêtés par les forces marocaines et espagnoles, écrit l’agence AFP. Ces migrants sont venus du massif montagneux du Gurugú, à proximité de la frontière.

« La tentative avortée démontre une fois de plus l'extrême pression migratoire sur cette ville et la nécessité de renforcer les mesures anti-intrusion », assure la préfecture. Cette déclaration est à rapprocher de la récente polémique sur les barbelés dotés de petites lames tranchantes qui a provoqué de vives protestations des organisations de défense des droits de l'homme.

Pour autant, ces lames tranchantes -que les associations humanitaires ont qualifiées de meurtrières-, semblent ne pas stopper les tentatives désespérées de milliers de migrants qui tentent de franchir régulièrement la frontière.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Le département d'État US présente les atouts et lacunes du Maroc en termes d'investissements étrangers

Le département d’État américain a publié le mercredi 17 juillet son rapport annuel sur le climat d’investissement dans le monde, dans lequel il met en exergue les atouts et les ambitions du Maroc en tant que pays qui “encourage et facilite activement” les investissements étrangers et tend à s’imposer comme “hub régional d’affaires” et “porte d’entrée” vers le continent africain.

Sociétés régionales multiservices : voici comment seront gérés les biens et les dettes de l'ONEE

D’ici août 2025, toutes les régions du Royaume seront dotées d'une Société régionale multiservices qui va gérer à l'échelle régionale le service de distribution de l’eau potable, de l’électricité et de l’assainissement liquide. Les 12 SRM hériteront ainsi des biens mobiliers et immobiliers de l’Office national de l’électricité et de l’eau, mais aussi de ses dettes de financement qui seront gérées par une société de développement des services publics de distribution, nouvellement créée.

Communication financière

Africa Stone Management: Valeur liquidative au 01/07/2024 de l'OPCI « CIMR INVEST IMMO SPI-RFA »

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.