La deuxième partie du PLF 2014 adoptée en commission à la Chambre des représentants

La Commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants, réunie mardi 19 novembre, a adopté la deuxième partie du projet de la loi de finances 2014.  

La deuxième partie du PLF 2014 adoptée en commission à la Chambre des représentants

Le 19 novembre 2013 à 18h06

Modifié 19 novembre 2013 à 18h06

La Commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants, réunie mardi 19 novembre, a adopté la deuxième partie du projet de la loi de finances 2014.  

Cette partie a été adoptée à la majorité des voix (23 voix pour, 14 voix contre et 0 abstention).

Lors de cette réunion, la Commission a décidé le rejet des amendements proposés par des groupes de l'opposition, qui portent sur l'augmentation du budget de certains comptes spéciaux, dont le Fonds du développement rural, et des fonds alloués à la Caisse de compensation.

En vertu du projet de la loi de finances 2014, les ressources de l'Etat sont de l'ordre de 335,17 milliards de DH contre 345,91 milliards de DH en 2013, soit une baisse de 3,1%.

Ces ressources se répartissent entre le Budget général avec 264,43 milliards de DH, les comptes spéciaux du Trésor (67,65 milliards de DH) et les services de l'Etat gérés de manière autonome (SEGMA) avec 3,09 milliards de DH, selon une note de présentation du projet de la loi de finances 2014.

Le PLF 2014 ambitionne de ramener le déficit budgétaire à 4,9% du Produit intérieur brut (PIB), sur la base d'un taux de croissance de 4,2%, d'un taux de change moyen de 8,5 dirhams contre un dollar américain et d'un cours moyen de pétrole de 105 dollars américain le baril.

(MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

BMCI : Taux de référence révisable annuellement

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.