χ

EXCLUSIF. Tahar Ben Jelloun, de la littérature à la peinture

Après ses ouvrages consacrés à Giacometti et à Eugène Delacroix, le romancier Tahar Ben Jelloun publie ce jeudi 17 octobre chez Gallimard  une «Lettre à Matisse et autres écrits sur l’art*», les pensées et réflexions d’un amateur d’art sur l’art des autres.

EXCLUSIF. Tahar Ben Jelloun, de la littérature à la peinture

Le 17 octobre 2013 à 17h50

Modifié 17 octobre 2013 à 17h50

Après ses ouvrages consacrés à Giacometti et à Eugène Delacroix, le romancier Tahar Ben Jelloun publie ce jeudi 17 octobre chez Gallimard  une «Lettre à Matisse et autres écrits sur l’art*», les pensées et réflexions d’un amateur d’art sur l’art des autres.

Dans un entretien exclusif accordé à Médias 24 le jour de la sortie de son nouvel essai en librairie à Paris, Tahar Ben Jelloun raconte les tableaux d’Henri Matisse et son rapport au Maroc au moment il a vécu au début du siècle notamment au Grand Hôtel Villa de France dans la fameuse chambre 35 d’où a été peint le fameux tableau «Paysage  vu d’une fenêtre».

Matisse a séjourné à Tanger en 1912 et en 1913

TBJ le peintre

TBJ révèle également dans cet entretien qu’il peint depuis plusieurs années, mais surtout que la première exposition de ses tableaux a lieu en ce moment à Palerme après Rome, et que sa première exposition au Maroc aura lieu à la galerie Tindouf à Marrakech en avril 2014 chez le galeriste Boubker Temli.

Modeste, ou faussement modeste, TBJ parle de «gribouillages» mais nul doute que le public marocain et les milieux artistiques seront très curieux au printemps 2014 de découvrir le TBJ peintre eux qui ne connaissent que le TBJ poète, romancier et essayiste.

Pour TBJ, «l’ouvrage qu’il publie cette semaine sur Matisse est l’occasion de parler art et peinture aux jeunes en leur racontant la vie de Matisse à Tanger et au Maroc où il a vécu de longs mois tout en donnant un point de vue sur la peinture de Matisse».

Mais le texte de Matisse n’est qu’un seul élément parmi une dizaine d’autres tous consacrés à des noms reconnus de la peinture marocaine et  au Chilien Claudio Bravo qui a vécu pendant un demi-siècle à Tanger et où il est décédé en 2011.

Matisse, Claudio Bravo, Bellamine, Melehi, Belkahia

TBJ a choisi, outre Claudio Bravo peintre qu’il a connu à Tanger, de présenter l’art de peintres italiens «peu connus au Maroc, nous déclare TBJ, mais que je suis depuis plusieurs années».

Autant qu’à Tanger et à Paris, TBJ a souvent  longuement séjourné en Italie au cours de ces dernières années. Il y écrit régulièrement pour le quotidien La Reppublica et ses livres y sont très populaires.

Outre Matisse, Claudio Bravo, 3 peintres italiens et un sculpteur polonais, TBJ consacre 10 autres textes aux peintres marocains Fouad Bellamine, Mohamed Melehi, Farid Belkahia, Chaïbia, Gharbaoui, Kacimi, Cherkaoui, Hassani, Hassan El Glaoui et Moha Bennani.

TBJ parle de ces textes  comme «une introduction à la peinture et à l’art, des textes pour les jeunes et ceux qui en savoir plus ; c’est une sélection personnelle, celle d’un amateur averti. Je parle d’artistes que je connais ».

Une dernière partie du livre est consacrée aux réflexions de l’auteur sur la peinture et le dessin et «au travail accompli en la matière au cours de ces dernières années».

Dans ces pages, TBJ parle notamment de son travail en tant que peintre et du pas qu’il franchit cette année en exposant son travail pour la première en Italie et à Marrakech.

 

*« Lettre à Matisse et autres écrits sur l’art » est publié chez Gallimard (Folio), environ 130 DH.

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Emission obligataire ordinaire par placement privé de la société CTM

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.