Tanger: Un village de pêcheurs à Dalia

Nouveaux projets dans la région de Tanger. Le Souverain a lancé ce vendredi les travaux d’un village de pêche à Ksar El Majaz, qui va contribuer à redresser le secteur de la pêche artisanale.

Tanger: Un village de pêcheurs à Dalia

Le 28 septembre 2013 à 15h16

Modifié 28 septembre 2013 à 15h16

Nouveaux projets dans la région de Tanger. Le Souverain a lancé ce vendredi les travaux d’un village de pêche à Ksar El Majaz, qui va contribuer à redresser le secteur de la pêche artisanale.

Le Roi Mohammed VI a procédé, vendredi à la commune rurale Ksar El Majaz (Province Fahs Anjra), au lancement des travaux de réalisation du village de pêche "Dalia", un projet intégré de nature à participer à l’amélioration de la sécurité et des conditions de vie et de travail des pêcheurs de la région.

Situé à l’extrémité Est de la Baie de Dalia, à l’Est du Complexe portuaire Tanger Med, le futur village de pêche devra renforcer l'attractivité écotouristique de la zone, créer un environnement meilleur de commercialisation et de valorisation des produits de la mer, organiser le secteur de la pêche artisanale et permettre le développement d’activités connexes.

 L’objectif est d’inscrire la région dans une dynamique durable et auto entretenue. 

-A quoi ça sert ?

Le village de pêche "Dalia" s'inscrit dans le cadre d'une approche visant le redressement du secteur de la pêche artisanale, à travers la valorisation et l'amélioration de la qualité du produit, l'augmentation du revenu des bénéficiaires, la diminution des charges d'exploitation et la hausse du taux de rendement économique, via également une prolongation de la durée réglementaire de pêche.

Mobilisant des investissements de l’ordre de 70 millions de DH, ce projet, destiné à recevoir 70 barques de pêche, consistera en l’aménagement d’une digue principale d’une longueur de 180 mètres linéaires (ml), d’une contre-digue d’une longueur d’environ 115 ml, d’un terre-plein avec une surface de l’ordre de 6.000 m2 et d’un bassin à flot (5.800 m2).

Le projet sera équipé d’une infrastructure intégrée d'accueil et de commercialisation des produits de la pêche, notamment une halle aux poissons de 300 m2 à proximité des lieux de débarquement, 70 locaux pour pêcheurs, une unité de fabrication de glace, une chambre isotherme, un dépôt de carburant et un plan incliné avec atelier pour la réparation des barques.

-D’où vient l’argent ?

Fruit d'un partenariat entre l'Agence Spéciale Tanger Méditerranée (40 millions DH) et le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime (30 millions de DH), le futur village de pêche "Dalia" sera réalisé dans un délai de 26 mois.

-Ce qu’en disent les bénéficiaires.
Badreddine Hishou, président de la coopérative "la méditerranée de la pêche artisanale à Dalia" a souligné dans une déclaration à la MAP que le nouveau village aidera les pêcheurs de cette zone à surmonter les contraintes de travail et à améliorer leurs conditions de vie.
Ce projet est de nature à créer un meilleur environnement de commercialisation et de valorisation des produits de la mer, a-t-il noté, exprimant la reconnaissance et les remerciements des membres de sa coopérative au Roi, pour les multiples projets lancés par le Souverain au profit du secteur de la pêche artisanale.
Pour sa part, Amine Krabshi, président de l'association "Al Boughaz de la pêche artisanale à Dalia", s'est réjoui, dans une déclaration similaire, du lancement de ce projet "qui traduit la Haute Sollicitude dont le Souverain ne cesse d'entourer les pêcheurs".
Le futur village est un projet à fort impact sur les conditions de vie et de travail des pêcheurs a-t-il affirmé.

-Ce qu’en dit le ministre

Le village de pêche "Dalia" est de nature à renforcer l'attractivité écotouristique de la zone, a indiqué le ministre de l'Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch.
Ce projet bénéficiera à quelque 850 familles et contribuera à la promotion des atouts touristiques de Ksar El Majaz, a déclaré à la MAP M. Akhannouch.
Situé à proximité du Tanger Med, le futur village est un projet "très important" qui vient concrétiser les Hautes Instructions royales pour que les petits pécheurs bénéficient de ce Complexe portuaire et des investissements qui y sont faits, a-t-il ajouté. 

A fort impact social, ce projet vient conforter les différentes initiatives lancées au niveau de Tanger et visant à assurer à cette région du Nord du Royaume un développement socio-économique durable, intégré et équilibré.
Cette approche s'inscrit en droite ligne du Programme national de l'aménagement du littoral (PNAL) visant la création de pôles intégrés dans leur environnement économique et social, conformément aux ambitions du plan Halieutis.

Dans la région Nord, un montant global de près de 332,5 millions DH a été mobilisé pour la création de quatre villages de pêcheurs, notamment à Fnideq, Chemlala (province de Chefchaouen), Sidi Hsaïne (Nador) et Cala Iris (Al Hoceima), ainsi que la construction de deux points de débarquement nécessitant une enveloppe de 47,5 millions DH, et ce à Martil et Inouaren (Al Hoceima).
Dans le sillage des projets structurants lancés à Tanger durant cette dernière décennie dans les domaines notamment des infrastructures routières, portuaires et ferroviaires, la ville du Détroit verra aussi, à l'instar de Casablanca, la réalisation d'un marché de gros de poisson nouvelle génération nécessitant un investissement de 40 millions DH.
Cette grande infrastructure fait partie d'un projet global de création de dix marchés de gros piloté par l'Office national de la pêche au niveau national, dans le cadre de la politique de développement de la commercialisation et de l'amélioration de la consommation des produits de pêche.

Contribuer à Médias24

L’information indépendante a un coût. Soutenez un journalisme crédible et indépendant.

Votre contribution nous aide à protéger notre indépendance pour continuer notre engagement et vous offrir des contenus inédits.

Contribuer

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M : Communiqué Financier des Indicateurs du 4e trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.