χ

Pourquoi Etisalat s’intéresse à Maroc Telecom

En 2012, le groupe émirati s’est engagé dans une stratégie d’expansion à l’international, ciblant trois régions : Mena, Afrique et Asie. Depuis mardi, le groupe est entré en négociations directes avec Vivendi en vue de l’acquisition de 53% de Maroc Telecom.  

Pourquoi Etisalat s’intéresse à Maroc Telecom

Le 24 juillet 2013 à 16h23

Modifié 24 juillet 2013 à 16h23

En 2012, le groupe émirati s’est engagé dans une stratégie d’expansion à l’international, ciblant trois régions : Mena, Afrique et Asie. Depuis mardi, le groupe est entré en négociations directes avec Vivendi en vue de l’acquisition de 53% de Maroc Telecom.  

La stratégie du géant émirati, sur 5 années (de 2012 à 2017), vise à diversifier son portefeuille de participations en s’implantant dans les marchés émergents. Privilégiant la conquête de parts de marché plutôt que la rentabilité financière, le groupe veut se positionner sur des marchés à fort potentiel de croissance.

Déjà présent en Egypte depuis 2007, Etisalat a surtout investi en Afrique : une participation à 50%  dans Atlantique Télécom (Afrique de l’Ouest), partenaire dans la création de Canar Telecom (Soudan), une participation de 65% dans Zantel (Tanzanie), et une participation de 40% dans EMTS (Nigeria). Une stratégie qui a déjà donné ses premiers fruits puisque, au premier trimestre 2012, le chiffre d’affaires s’est accru de 21% par rapport à la même période de 2011, dopé par les activités en Arabie saoudite, en Egypte, en Afghanistan et au Nigeria. Toutefois, au premier trimestre 2013, l’activité en Afrique a connu un ralentissement (+2%) alors que celle d’Egypte a subi une baisse du chiffre d’affaires (-6%). L’Asie, quant à elle, a réalisé une impressionnante croissance de 332%.

Maroc Télécom sera une pièce maîtresse dans la stratégie internationale d’Etisalat, surtout grâce à l’importante présence de l’opérateur marocain en Afrique : 54% dans Mauritel (Mauritanie), 51% dans Onatel (Burkina Faso), 51% dans Gabon Télécom (Gabon) et 51% dans Sotelma (Mali).

Classé parmi les 10 plus grands opérateurs télécoms dans le monde, avec plus de 100 millions d’abonnés à son actif, Etisalat est détenu à 60% par le gouvernement des Émirats arabes unis, et 40% ouvert au public. Au premier trimestre 2013, le chiffre d’affaires total a été de 6,007 millions de dirhams émiratis, dont 1,629 millions de dirhams émiratis en Asie, et 694 millions de dirhams émiratis en Afrique. L’Asie reste le marché phare d’Itisalat, avec 36.6 millions d’abonnés.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank : Avis de réunion valant convocation des actionnaires (Erratum)

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.