Les patrons maghrébins s’unissent contre la contrebande

Un Conseil maghrébin pour l’entreprenariat. Il s’agit là d’un projet de longue haleine qui vient de voir le jour en Tunisie. De quoi booster l’économie des cinq pays de l’UMA…  

Les patrons maghrébins s’unissent contre la contrebande

Le 5 juillet 2013 à 12h09

Modifié 5 juillet 2013 à 12h09

Un Conseil maghrébin pour l’entreprenariat. Il s’agit là d’un projet de longue haleine qui vient de voir le jour en Tunisie. De quoi booster l’économie des cinq pays de l’UMA…  

Il a tardé à venir, mais il est là ! Le Conseil maghrébin pour l’entreprenariat inclusif est, enfin sorti des limbes et ce, au grand bonheur des porteurs de projet des pays de l’UMA. En effet, le lancement de ce projet a eu lieu le 2 juillet dernier au siège de l’Utica (Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat) à Tunis.
 
Wided Bouchamaoui, présidente du nouveau Conseil a déclaré sur les ondes de Shems FM (radio tunisienne) ainsi que dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction que «le but de la formation de ce conseil est de trouver des solutions au commerce parallèle et de lutter contre la contrebande».
 
Rappelons que ces deux derniers phénomènes ont longuement bénéficié de l’absence d’une entité intransigeante pouvant instaurer des lois draconiennes au niveau des règles qui régissent l’économie maghrébine. Toujours selon les mots de Wided Bouchamaoui, des lois fluides qui répondent aux exigences et aux normes de la société moderne ont été prises en compte à cet effet.
 
De leur côté, les 5 organisations patronales maghrébines (Maroc, Tunisie, Algérie, Libye et Mauritanie), placent ce Conseil pour l’entreprenariat inclusif dans le cadre de la recherche de «solutions inclusives et durables au secteur informel». Ce qui signifie, en d’autres termes, l’éradication d’un phénomène qui menaçait l’avancement de l’union économique maghrébine.
 
La déclaration de Tunis prévoit un plan d’action qui porte, notamment, sur la construction de consensus, l’élaboration d’un programme de réforme et sa mise en œuvre. Il s’agit aussi d’œuvrer «à harmoniser les dispositifs réglementaires/normatifs, juridiques et légaux» de manière à rendre inutile le recours au secteur informel. En outre, le document prévoit un calendrier de réalisation de 36 mois.
 
Les représentants de l’Utica, du Forum des chefs d’entreprises (FCE, Algérie) et la CGEM ont déjà procédé à la signature de la déclaration. Quant à la chambre mauritanienne du commerce et l’Union générale des chambres de commerce, de l’industrie et d’agriculture de Libye, elles envisagent de la signer dans les plus brefs délais.
 
«Les hommes d’affaires maghrébins ont décidé d’unir leurs efforts afin de préserver l’économie et les entreprises de leurs pays respectifs car ils font face au même phénomène. De même, ils prévoient d’encadrer les jeunes et les inciter à s’implanter pour leur propre compte», conclue Wided Bouchamaoui.
 
Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Comment le Festival Mawazine a ressuscité Oum Kalthoum avec un hologramme, le temps d'une soirée inoubliable

Après s’être produite au théâtre Mohammed V en mars 1968, l’Astre de l’Orient est revenue dimanche 23 juin 2024 sous forme d’hologramme pour un spectacle au même endroit qui a affiché complet. L’occasion d’interroger le fondateur de la société de spectacles New Dimension Production (NDP) qui nous explique les ressorts et les coûts de cet exploit technologique qui devrait se banaliser à l’avenir. Notons que le Festival a programmé une deuxième soirée Oum Kalthoum ce mardi 25 juin 2024.

Communication financière

Nema Capital : Rapport annuel de l’exercice clos au 31 décembre 2023 de «Apexia Social Infrastructures SPI»

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.