Conjoncture: redressement de plusieurs secteurs

En avril et mai, plusieurs secteurs se redressent, parmi lesquels l’électronique, l’extraction, l’électricité et le textile-cuir. Les prévisions de récoltes sont plutôt positives. Mais le bâtiment continue de souffrir.  

Conjoncture: redressement de plusieurs secteurs

Le 18 juin 2013 à 20h40

Modifié 18 juin 2013 à 20h40

En avril et mai, plusieurs secteurs se redressent, parmi lesquels l’électronique, l’extraction, l’électricité et le textile-cuir. Les prévisions de récoltes sont plutôt positives. Mais le bâtiment continue de souffrir.  

Dans sa note de conjoncture du mois de juin 2013, la par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relève qu'au niveau du secteur agricole, bénéficiant des conditions climatiques favorables, la campagne agricole 2012/2013 s’annonce très bonne. Avec une récolte céréalière de 97 millions de quintaux contre 51 millions de quintaux un an auparavant. La situation climatique devrait bénéficier, également, à la performance des autres cultures et à l’élevage dont les parts se confirment dans la structure de la valeur ajoutée agricole.

Pour sa part, poursuit la DEPF, le volume des débarquements de la pêche côtière et artisanale s’est raffermi de 12,5% en glissement annuel à fin avril 2013, selon l’Office National des Pêches. De son côté, la valeur de ces débarquements a été marquée par une hausse de 14,9%.

Au titre de la même période, l’énergie électrique appelée nette a enregistré une augmentation de 1,4% en glissement annuel, au titre de la même période, après une légère baisse de 0,1% à fin mars 2013. Pour leur part, les ventes d’électricité ont enregistré un léger repli de 0,7% après un recul de 2,2% un mois auparavant, attribuable à la baisse de la consommation des clients de l’énergie électrique de haute tension de 5,9%, freinée par la hausse de la consommation des distributeurs de 1,2% et des clients de la basse tension de 5,1%. Toutefois, il convient de noter un redressement de la consommation d’électricité en avril avec une hausse de 4% (contre -4,1% en mars et -2,2% en février 2013) couvrant une augmentation de 1,1% pour la consommation des clients de la haute tension (contre -13,9% en mars et -6,3% en février 2013).

La consommation de ciment, principal baromètre de l’activité du bâtiment et travaux publics, a accusé un recul de 14,5% à fin mai 2013, en relation, notamment, avec la pluviométrie abondante qui a caractérisé le début de cette année. Toutefois, il convient de noter un rattrapage au niveau du rythme mensuel de baisse de cette consommation. En effet, les baisses enregistrées durant les mois de mai et d’avril se sont chiffrées, respectivement, à -6,6% et -2,6%, après des reculs importants lors des trois premiers mois de l’année, soient -25% en mars, -10,3% en février et -25,4% en janvier 2013.

 

L’activité industrielle s’améliore, les exportations de l'OCP aussi

 

Bien que l’analyse du taux d’utilisation des capacités de production (TUC), qui ressort de l’enquête de conjoncture réalisée par Bank Al-Maghrib dans l’industrie, montre un recul, en glissement annuel, de 5,5 points pour se situer à 67,8% au terme des quatre premiers mois de l’année 2013, il n’en demeure pas moins que selon les opérateurs du secteur, interrogés dans le cadre de la même enquête, l’activité industrielle a marqué en avril 2013 sa deuxième amélioration consécutive depuis cinq mois.

 

S’agissant des activités secondaires, la production des dérivés de phosphate a préservé son dynamisme positif, enregistrant une progression de 5,9% à fin avril 2013, tirée par la bonne performance de la production d’acide phosphorique et par l’évolution positive de la production des engrais. De son côté, la production de phosphate roche a affiché une légère hausse de 0,2%, après un recul de 1% à fin mars 2013, bénéficiant de la bonne tenue de la production du mois d’avril (+3,3%). Pour leur part, les exportations du groupe OCP ont repris en avril (+7% en glissement annuel), ramenant la baisse cumulée à -12,1% (à 12,9 milliards de dirhams), après un repli de 19,5% à fin mars 2013.

Toujours selon la note de conjoncture de la DEPF, l’activité touristique reste toujours caractérisée par une évolution positive. Ainsi le nombre des arrivées et des nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement classés continue de se comporter favorablement à fin avril 2013. En effet, le premier indicateur s’est raffermi de 2%, après un recul de 4% un an auparavant. Pour ce qui est des nuitées, elles se sont consolidées de 9%, après à un retrait de 8% à fin avril 2012. De leur côté, les recettes de voyages se sont inscrites en hausse de 3,1% à fin mai 2013.

 

Principal levier de la croissance économique nationale, la consommation des ménages aurait maintenu une tendance positive en 2013. Bénéficiant de la conjugaison de plusieurs facteurs favorables : l’amélioration de la situation du marché de travail et la progression de l’encours des crédits à la consommation (en hausse de 6,7% en glissement annuel à fin avril 2013).

Sur le plan des transferts, les recettes des MRE ont atteint plus de 17,7 milliards de dirhams, en baisse de 1,4% en glissement annuel. Toutefois, il convient de signaler que ces transferts ont été marqués par une hausse de 5% en avril 2013, ce qui dénote d’un début de redressement au niveau de ces flux financiers.

 

 


 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Attijariwafa bank: COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.