Tourisme : les recettes s’améliorent

En dépit d’arrivées moins nombreuses, le chiffre d’affaires progresse en avril. Les principaux marchés émetteurs sont en recul.  

Tourisme : les recettes s’améliorent

Le 11 juin 2013 à 17h04

Modifié 11 juin 2013 à 17h04

En dépit d’arrivées moins nombreuses, le chiffre d’affaires progresse en avril. Les principaux marchés émetteurs sont en recul.  

Contrairement au mois de mars, où arrivées et nuitées ont augmenté sans générer de hausse des recettes – on a même enregistré une baisse de 5% par rapport à la même période de 2012 -, les résultats du mois d’avril font état d’une légère augmentation des recettes – engendrée par une hausse de 4,5% des nuitées – avec une baisse de 3% des arrivées.

La baisse des arrivées, qui sont passées de 774.000 en avril 2012 à 754.000 en avril 2013, s’explique, en grande partie, par le décalage des vacances de Pâques d’avril 2012 à mars 2013. Le taux d’occupation dans les établissements d’hébergement touristique classés est en augmentation de 2 points par rapport au mois d’avril de 2012, passant de 61 à 63 %, taux que la plupart des professionnels juge satisfaisant, et de 7 points par rapport au mois de mars dernier.

La France, le premier marché émetteur, a enregistré une baisse de 3% par rapport à avril 2012. La Belgique et la Hollande, deux marchés traditionnels de poids, ont accusé aussi une baisse de 1% et 2% respectivement. Les marchés en augmentation sont : les Etats-Unis (+19%), l’Allemagne (+17%) et l’Italie (+12%).

En revanche, si l’on prend comme référence les quatre premiers mois de 2012, à l’exception des recettes qui ont baissé de 0,5 %, tous les indicateurs, nuitées (+9%), arrivées (+2%) et taux d’occupation (+3 points) affichent une hausse significative.

Le deuxième trimestre continue sur une lancée prometteuse qui ne manquera pas de donner ses fruits si tous les projets prévus par la vision 2020 arrivent à voir le jour. Il faut rappeler, par ailleurs, que la crise contraint, de plus en plus souvent, les touristes – notamment ceux du marché local -, à se diriger vers l’informel, dont les recettes ne sont pas comptabilisées.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

BMCI : ÉMISSION OBLIGATAIRE SUBORDONNÉE – COMMUNICATION SUR LES TAUX

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.