Egypte: Report au 6 juillet du procès du président déchu Hosni Moubarak

Le nouveau procès du président égyptien déchu Hosni Moubarak, condamné en première instance à la prison à perpétuité pour complicité dans les meurtres de manifestants qui ont renversé son régime en février 2011, a été ajourné au 6 juillet, annonce-t-on lundi de source judiciaire égyptienne.  

Egypte: Report au 6 juillet du procès du président déchu Hosni Moubarak

Le 10 juin 2013 à 14h22

Modifié 10 juin 2013 à 14h22

Le nouveau procès du président égyptien déchu Hosni Moubarak, condamné en première instance à la prison à perpétuité pour complicité dans les meurtres de manifestants qui ont renversé son régime en février 2011, a été ajourné au 6 juillet, annonce-t-on lundi de source judiciaire égyptienne.  

Lors de cette audience, consacrée essentiellement au passage en revue des preuves, la cour a en outre ordonné la libération de Jamal et Alaa Moubarak, jugés avec leur père pour corruption du fait que leur détention préventive a dépassé la durée maximum de deux ans.

Pour sa part, la défense a demandé un délai supplémentaire pour l'examen du dossier qui comporte, selon la Cour, 55 000 pages.


Comme auparavant, tous les accusés ont plaidé non coupable

Agé de 85 ans, Hosni Moubarak, qui avait été conduit dans la matinée sur une civière au tribunal, installé dans une école de police de la banlieue du Caire, avait pris place dans le box des accusés aux côtés de ses fils Alaa et Jamal.

Le 20 avril dernier, la justice égyptienne a ordonné la libération conditionnelle de l'ancien président Hosni Moubarak, poursuivi pour le meurtre de centaines de manifestants et corruption, tant qu'il n'est pas détenu pour les besoins d'autres affaires.

M. Moubarak, détenu dans une prison du sud du Caire, est cité dans trois affaires: une concerne le meurtre de manifestants début 2011, et deux autres sont des dossiers liés à sa fortune personnelle qui, selon l'instruction, dépasse les sommes qu'il aurait pu acquérir légitimement.

Le 15 avril, la justice avait déjà ordonné la libération conditionnelle de l'ancien raïs dans le cadre de l'affaire de meurtres conformément au Code de procédure pénale qui fixe la durée de détention préventive à deux ans dans ce genre de procès.

La Cour d'appel du Caire a fixé au 11 mai la date du nouveau procès contre l'ancien président Hosni Moubarak et de son ministre de l'Intérieur Habib al Adly, condamnés à la prison à vie pour le meurtre de manifestants lors de la révolution du 25 janvier 2011.

Cette nouvelle date a été décidée par la Cour d'appel du Caire après la décision rendu publique, samedi dernier, par le juge chargé du procès en appel de l'ancien président égyptien qui avait décidé de transmettre l'affaire à une autre juridiction.

Le magistrat a déclaré qu'il se trouve «dans l'embarras», après avoir acquitté les personnes inculpées dans l'affaire de la «bataille des chameaux».

L'ancien président égyptien avait été condamné le 2 juin à la prison à vie au terme d'un jugement ayant commencé le 3 août 2011 et qui est considéré comme le procès du siècle en Egypte.

Au total, 45 audiences ont eu lieu dans le cadre de l'instruction judiciaire au cours de laquelle la cour a recueilli les dépositions de dizaines de hauts fonctionnaires, de deux anciens Premiers ministres, du directeur du Service de renseignement général et de plusieurs membres du Conseil supérieur des forces armées dont son ancien chef, le maréchal Hossein Tantaoui.

Parmi les chefs d'accusation retenus contre Hosni Moubarak figurent «homicides volontaires et tentative de meurtre de manifestants», abus d'influence, dilapidation délibérée de fonds publics et d'enrichissement privé illicite.


 

Contribuer à Médias24

L’information indépendante a un coût. Soutenez un journalisme crédible et indépendant.

Votre contribution nous aide à protéger notre indépendance pour continuer notre engagement et vous offrir des contenus inédits.

Contribuer

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : AUGMENTATION DE CAPITAL PAR INCORPORATION DE RESERVES ET SPLIT DE LA VALEUR NOMINALE DE L’ACTION SOTHEMA

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.