Nadia Fettah prépare le retour progressif des touristes étrangers

Au lendemain de la parution de notre article sur le scepticisme des hôteliers concernant un retour rapide des étrangers après l’annonce d’une réouverture partielle des frontières, Médias24 apprend, de source autorisée, que la ministre du Tourisme, Nadia Fettah, se réunit ce mardi 8 septembre avec tous les opérateurs touristiques pour élaborer une stratégie de reprise de leur activité liée au retour des visiteurs étrangers.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/08-09-2020/fettah.jpg-oui
Nadia Fettah prépare le retour progressif des touristes étrangers (Photo archive)

Le 08 septembre 2020 à 18:46

Modifié le 09 septembre 2020 à 08:33

Si ce mardi 8 septembre correspond à la date de démarrage des inscriptions des employés du secteur touristique pour continuer à bénéficier de l’indemnité Covid de la CNSS, cette journée connait également la tenue de la première réunion, entre la ministre de tutelle et les opérateurs, qui sera consacrée à la mise en place d'un dispositif spécial de reprise de leur activité, après la réouverture des frontières permettant aux touristes de 17 pays de visiter le Maroc.

La réouverture des frontières s’adresse bien à tous les visiteurs étrangers dont les touristes

Interrogée par Médias24 sur les vrais destinataires de l’annonce, ambigüe pour certains, du président de la CGEM, une source autorisée tient à préciser que malgré son manque de précision, la décision de rouvrir les frontières s’adresse bien à tous les étrangers ne nécessitant pas de visa pour visiter le Maroc.

« Si en effet, dans l’annonce de réouverture des accès aériens qui date du dimanche 6 septembre, le mot touriste n'a pas été prononcé, il n'empêche que la note des Affaires étrangères stipule bien que toute personne ayant une réservation hôtelière peut se rendre au Maroc.

« En d'autres termes, tous les visiteurs, qu’ils soient hommes d'affaires ou touristes, sont les bienvenus », explique notre interlocuteur, pour qui cette décision est destinée à préparer la reprise physique des échanges industriels, commerciaux et touristiques avec l'extérieur.

Une réunion ce mardi matin avec la ministre pour clarifier la situation

Sachant que plusieurs professionnels du tourisme ont été surpris d'apprendre la nouvelle par Chakib Alj, qui préside le patronat, et non par leur ministre de tutelle, notre source nous révèle que pour clarifier les choses et dissiper tout éventuel malentendu, Nadia Fettah va justement se réunir ce mardi matin avec les opérateurs.

« Lors de cette réunion, elle mettra en place avec les professionnels conviés un dispositif spécial de redémarrage de l’activité et surtout de l’accueil des étrangers autorisés à venir au Maroc.

D’autres réunions prévues avec les régions pour sécuriser les circuits et les T.O. pour rassurer les étrangers

« Ces discussions seront suivies de celles avec les autorités locales (régions et wilayas) pour préparer des circuits touristiques sécurisés.

« Du côté des partenaires étrangers, l’ONMT négocie actuellement avec plusieurs T.O. pour reprogrammer la marque Maroc dans leurs pays et in fine faire revenir des volumes importants d’étrangers.

« Cette réorganisation devrait demander quelques jours ou semaines de préparation avant d’être opérationnelle sur le terrain », précise notre source en ajoutant que le ministère est bien parti pour faire redémarrer les entreprises du secteur touristique au chômage technique.

L’objectif concret est de préparer la reprise des arrivées étrangères

« Contrairement aux réunions précédentes, cette rencontre entre la ministre et le secteur privé sera consacrée à une vraie relance du secteur touristique.

« En effet jusqu’à présent, l’action publique était destinée à le soutenir financièrement avec par exemple la poursuite du versement de l’indemnité CNSS, de 2000 dirhams aux employés, dont les inscriptions démarrent d'ailleurs aujourd’hui.

Après le maintien sous perfusion d’un secteur sinistré, mise en place de mesures pour encourager la reprise 

« Avant d’envisager toute relance du secteur, le préalable était d’abord de maintenir en vie les nombreuses entreprises en difficulté du fait de leur absence de recettes (hôteliers, restaurateurs …).

« Après une première étape consistant à les soutenir financièrement, le top-départ de la 2ème phase consacrée à la reprise de leur activité sera donc logiquement donné ce matin au début de la réunion.

Encourager le retour des étrangers tout en s’adaptant à leur demande

« Les participants aborderont toutes les questions relatives à la réouverture des frontières, par exemple d’ordre logistique, comme la possibilité de réserver un hébergement par booking pour pouvoir entrer au Maroc.

« Ils devront aussi prendre en compte l’appétit et les attentes des marchés émetteurs pour pouvoir retravailler avec eux et adapter ainsi l’offre marocaine aux vrais volumes de visiteurs intéressés », ajoute notre interlocuteur pour qui l’industrie touristique du Maroc doit être prête à accueillir les touristes, sachant que la crise mondiale ne laisse plus de place à l’improvisation.

En conclusion, notre source avance que pour en savoir plus sur le début probable de retour des clients traditionnels du Maroc (français, espagnols, italiens …), il faudra attendre fin septembre date des résultats des sondages entrepris auprès de ses marchés émetteurs …

(Photo archive)

Nadia Fettah prépare le retour progressif des touristes étrangers

Le 08 septembre 2020 à18:46

Modifié le 09 septembre 2020 à 08:33

Au lendemain de la parution de notre article sur le scepticisme des hôteliers concernant un retour rapide des étrangers après l’annonce d’une réouverture partielle des frontières, Médias24 apprend, de source autorisée, que la ministre du Tourisme, Nadia Fettah, se réunit ce mardi 8 septembre avec tous les opérateurs touristiques pour élaborer une stratégie de reprise de leur activité liée au retour des visiteurs étrangers.

Si ce mardi 8 septembre correspond à la date de démarrage des inscriptions des employés du secteur touristique pour continuer à bénéficier de l’indemnité Covid de la CNSS, cette journée connait également la tenue de la première réunion, entre la ministre de tutelle et les opérateurs, qui sera consacrée à la mise en place d'un dispositif spécial de reprise de leur activité, après la réouverture des frontières permettant aux touristes de 17 pays de visiter le Maroc.

La réouverture des frontières s’adresse bien à tous les visiteurs étrangers dont les touristes

Interrogée par Médias24 sur les vrais destinataires de l’annonce, ambigüe pour certains, du président de la CGEM, une source autorisée tient à préciser que malgré son manque de précision, la décision de rouvrir les frontières s’adresse bien à tous les étrangers ne nécessitant pas de visa pour visiter le Maroc.

« Si en effet, dans l’annonce de réouverture des accès aériens qui date du dimanche 6 septembre, le mot touriste n'a pas été prononcé, il n'empêche que la note des Affaires étrangères stipule bien que toute personne ayant une réservation hôtelière peut se rendre au Maroc.

« En d'autres termes, tous les visiteurs, qu’ils soient hommes d'affaires ou touristes, sont les bienvenus », explique notre interlocuteur, pour qui cette décision est destinée à préparer la reprise physique des échanges industriels, commerciaux et touristiques avec l'extérieur.

Une réunion ce mardi matin avec la ministre pour clarifier la situation

Sachant que plusieurs professionnels du tourisme ont été surpris d'apprendre la nouvelle par Chakib Alj, qui préside le patronat, et non par leur ministre de tutelle, notre source nous révèle que pour clarifier les choses et dissiper tout éventuel malentendu, Nadia Fettah va justement se réunir ce mardi matin avec les opérateurs.

« Lors de cette réunion, elle mettra en place avec les professionnels conviés un dispositif spécial de redémarrage de l’activité et surtout de l’accueil des étrangers autorisés à venir au Maroc.

D’autres réunions prévues avec les régions pour sécuriser les circuits et les T.O. pour rassurer les étrangers

« Ces discussions seront suivies de celles avec les autorités locales (régions et wilayas) pour préparer des circuits touristiques sécurisés.

« Du côté des partenaires étrangers, l’ONMT négocie actuellement avec plusieurs T.O. pour reprogrammer la marque Maroc dans leurs pays et in fine faire revenir des volumes importants d’étrangers.

« Cette réorganisation devrait demander quelques jours ou semaines de préparation avant d’être opérationnelle sur le terrain », précise notre source en ajoutant que le ministère est bien parti pour faire redémarrer les entreprises du secteur touristique au chômage technique.

L’objectif concret est de préparer la reprise des arrivées étrangères

« Contrairement aux réunions précédentes, cette rencontre entre la ministre et le secteur privé sera consacrée à une vraie relance du secteur touristique.

« En effet jusqu’à présent, l’action publique était destinée à le soutenir financièrement avec par exemple la poursuite du versement de l’indemnité CNSS, de 2000 dirhams aux employés, dont les inscriptions démarrent d'ailleurs aujourd’hui.

Après le maintien sous perfusion d’un secteur sinistré, mise en place de mesures pour encourager la reprise 

« Avant d’envisager toute relance du secteur, le préalable était d’abord de maintenir en vie les nombreuses entreprises en difficulté du fait de leur absence de recettes (hôteliers, restaurateurs …).

« Après une première étape consistant à les soutenir financièrement, le top-départ de la 2ème phase consacrée à la reprise de leur activité sera donc logiquement donné ce matin au début de la réunion.

Encourager le retour des étrangers tout en s’adaptant à leur demande

« Les participants aborderont toutes les questions relatives à la réouverture des frontières, par exemple d’ordre logistique, comme la possibilité de réserver un hébergement par booking pour pouvoir entrer au Maroc.

« Ils devront aussi prendre en compte l’appétit et les attentes des marchés émetteurs pour pouvoir retravailler avec eux et adapter ainsi l’offre marocaine aux vrais volumes de visiteurs intéressés », ajoute notre interlocuteur pour qui l’industrie touristique du Maroc doit être prête à accueillir les touristes, sachant que la crise mondiale ne laisse plus de place à l’improvisation.

En conclusion, notre source avance que pour en savoir plus sur le début probable de retour des clients traditionnels du Maroc (français, espagnols, italiens …), il faudra attendre fin septembre date des résultats des sondages entrepris auprès de ses marchés émetteurs …

A lire aussi


Communication financière

Assemblée Générale Ordinaire LafargeHolcim Maroc : Avis de convocation des actionnaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.