Les universités marocaines perdent des rangs dans les classements internationaux

Evaluées sur plusieurs critères, les universités marocaines perdent des rangs dans des classements internationaux pour l'année 2020. 

0-https://medias24.com//photos_articles/big/20-02-2020/universitrabat1.jpg-oui
Les universités marocaines perdent des rangs dans des classements internationaux

Le 20 février 2020 à 14:22

Modifié le 20 février 2020 à 20:04

Le classement de "Times Higher Education (THE) World University" juge les universités à forte intensité de recherche dans toutes leurs missions principales: enseignement, recherche, transfert de connaissances et perspectives internationales.

Il utilise 13 indicateurs de performance, regroupés en cinq domaines: l'environnement d'apprentissage, la recherche (volume, le revenu et la réputation), les citations (influence de la recherche), les perspectives internationales (pour le personnel, les étudiants et la recherche) et le transfert de connaissances.

Times Higher Education a récemment publié son classement 2020 des universités dans les économies émergentes.

Ainsi, des universités marocaines y figurent mais ont, toutefois, majoritairement perdu plusieurs rangs dans ce classement contenant environ 500 universités dans les pays émergents : 

1. L'Université Mohammed V de Rabat est inscrite entre les "301 et 350" èmes places, alors qu'elle était classée parmi les "201 et 250" èmes en 2019.

2. L'Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès a maintenu sa place entre les "201e et 250e" du classement.

3. L'Université Hassan II de Casablanca a également gardé son rang entre la "351e et la 400e" place. 

4. L'Université Cadi Ayyad de Marrakech a chuté de la position de "251e à 300e" en 2019 pour s'inscrire entre les "401e et 500e" en 2020.

5. L'Université Ibn Tofaïl de Kénitra a rejoint le classement en 2020 pour se situer dans la position de "401e à 500e".

Notons que les 49 universités regroupées dans une "position" dans ce classement ont le même score global et ne peuvent ainsi pas être distinguées. 

De son côté, le Classement mondial des universités de QS, un classement annuel des universités publié par Quacquarelli Symonds, une société britannique spécialisée dans l'éducation, affiche également des pertes de rangs pour les universités marocaines dans son classement des "Meilleurs universités dans le monde arabe en 2020"

Les six indicateurs du classement QS sont la réputation académique, la réputation de l'employeur, les citations par faculté, le ratio professeurs/étudiants, le ratio des professeurs internationaux et le ratio des étudiants internationaux. 

Ainsi, sur les 100 universités arabes sélectionnées pour ce classement, les trois universités marocaines qui y figurent se placent comme suit:

1. l'Université Al Akhawayn figure parmi les "71e-80e" alors qu'elle était 46e en 2019.

2. L'Université mohammed V de Rabat est parmi les "81e-90e" alors qu'elle était parmi les "51e-60e".

3. L'Université Hassan II de Casablanca est parmi les dernières du classement "91e à 100e" alors qu'elle était parmi les "71e-80e" en 2019.

Là aussi, les 10 universités regroupées dans une "position" dans le classement de QS ont le même score global et ne peuvent ainsi pas être distinguées.

Les universités marocaines perdent des rangs dans les classements internationaux

Le 20 février 2020 à15:53

Modifié le 20 février 2020 à 20:04

Evaluées sur plusieurs critères, les universités marocaines perdent des rangs dans des classements internationaux pour l'année 2020. 

Le classement de "Times Higher Education (THE) World University" juge les universités à forte intensité de recherche dans toutes leurs missions principales: enseignement, recherche, transfert de connaissances et perspectives internationales.

Il utilise 13 indicateurs de performance, regroupés en cinq domaines: l'environnement d'apprentissage, la recherche (volume, le revenu et la réputation), les citations (influence de la recherche), les perspectives internationales (pour le personnel, les étudiants et la recherche) et le transfert de connaissances.

Times Higher Education a récemment publié son classement 2020 des universités dans les économies émergentes.

Ainsi, des universités marocaines y figurent mais ont, toutefois, majoritairement perdu plusieurs rangs dans ce classement contenant environ 500 universités dans les pays émergents : 

1. L'Université Mohammed V de Rabat est inscrite entre les "301 et 350" èmes places, alors qu'elle était classée parmi les "201 et 250" èmes en 2019.

2. L'Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès a maintenu sa place entre les "201e et 250e" du classement.

3. L'Université Hassan II de Casablanca a également gardé son rang entre la "351e et la 400e" place. 

4. L'Université Cadi Ayyad de Marrakech a chuté de la position de "251e à 300e" en 2019 pour s'inscrire entre les "401e et 500e" en 2020.

5. L'Université Ibn Tofaïl de Kénitra a rejoint le classement en 2020 pour se situer dans la position de "401e à 500e".

Notons que les 49 universités regroupées dans une "position" dans ce classement ont le même score global et ne peuvent ainsi pas être distinguées. 

De son côté, le Classement mondial des universités de QS, un classement annuel des universités publié par Quacquarelli Symonds, une société britannique spécialisée dans l'éducation, affiche également des pertes de rangs pour les universités marocaines dans son classement des "Meilleurs universités dans le monde arabe en 2020"

Les six indicateurs du classement QS sont la réputation académique, la réputation de l'employeur, les citations par faculté, le ratio professeurs/étudiants, le ratio des professeurs internationaux et le ratio des étudiants internationaux. 

Ainsi, sur les 100 universités arabes sélectionnées pour ce classement, les trois universités marocaines qui y figurent se placent comme suit:

1. l'Université Al Akhawayn figure parmi les "71e-80e" alors qu'elle était 46e en 2019.

2. L'Université mohammed V de Rabat est parmi les "81e-90e" alors qu'elle était parmi les "51e-60e".

3. L'Université Hassan II de Casablanca est parmi les dernières du classement "91e à 100e" alors qu'elle était parmi les "71e-80e" en 2019.

Là aussi, les 10 universités regroupées dans une "position" dans le classement de QS ont le même score global et ne peuvent ainsi pas être distinguées.

A lire aussi


Communication financière

Aluminium du Maroc : Communiqué de presse suivant la réunion du Conseil d’Administration, réuni le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.