Le CCM décroche un contrat de tournage d'un long-métrage américain pour 200 MDH

Lors d’une récente sortie médiatique, le DG du CCM nous révélait que le chiffre d’affaires 2020 des tournages étrangers baisserait de 50% par rapport à 2019, mais que la reprise s’annonçait bien pour 2021. Une semaine après, Sarim Fassi-Fihri confirme avoir signé une autorisation de tournage d’un long-métrage américain pour 200 millions de dirhams. Selon lui, il s’agit du plus gros contrat jamais signé pour un film de cinéma, après celui de la série télévisée Homeland, d’un montant de 280 MDH.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/03-12-2020/cinmatographique0.jpg-oui
Le CCM décroche un contrat de tournage d'un long-métrage américain pour 200 MDH

Le 03 décembre 2020 à 19:04

Modifié le 03 décembre 2020 à 23:57

Si en ces temps de pandémie, les dirigeants des établissements publics se doivent de rester optimistes, le moins que l’on puisse dire est que le DG du Centre cinématographique marocain (CCM) a préféré rester discret avant d’annoncer la conclusion de ce qui restera comme le 2ème plus gros contrat de tournage jamais signé par le Maroc. Détails.

2021 va démarrer avec un énorme contrat

En effet, après nous avoir annoncé que la crise sanitaire avait occasionné pour l’année en cours une grosse baisse de 50% du montant total des investissements cinématographiques étrangers (400 millions de dirhams de recettes contre 800 millions en 2019) mais qu’il avait bon espoir d’un rebond imminent en 2021, le DG du CCM révèle avoir signé ce jeudi 3 décembre un « énorme contrat » avec une maison de production américaine.

« Ce matin, nous venons de signer une autorisation de tournage pour un long-métrage d'un montant de 200 millions de dirhams qui devrait commencer à la fin du premier trimestre de l'année 2021.

« Cette somme qui sera comptabilisée comme une recette de l'année 2021 représente à elle seule 25% du chiffre d'affaires de 2019 qui était une très bonne année en termes d'investissement étranger.

Deuxième plus grosse signature de l’histoire du CCM

« C'est un très gros coup sachant que ce montant sera le 2ème plus gros investissement étranger qui ait été effectué au Maroc après le tournage d’une saison entière de la série télévisée Homeland, qui avait drainé 280 millions de dirhams en 2019 pour tourner 12 épisodes de la 8ème et dernière saison.

« Cette signature consacre le deuxième plus gros investissement cinématographique étranger de l'histoire du Centre cinématographique marocain, et le premier pour le tournage d'un long métrage », se réjouit Fassi-Fihri, visiblement heureux de cette reprise tant espérée.

Selon lui, il faudra cependant attendre le mois de février prochain pour en savoir plus sur le budget et le nom du film, du réalisateur et du casting qui contiendra certainement plusieurs noms de stars.

Un tournage one shot qui durera d’avril à juillet 2021

« En fait, si le CCM a délivré les autorisations de repérage depuis septembre dernier, aujourd'hui on passe vraiment aux choses sérieuses avec l’octroi d’une autorisation définitive de tournage.

« En effet, les équipes américaines qui sont présentes depuis un moment au Maroc ont déjà commencé les préparatifs, en attendant le début du tournage qui durera d'avril à juillet prochain.

« La différence avec la série Homeland est que l’autorisation de tournage qui a été délivrée par le CCM est one shot soit pour un long-métrage de 120 minutes et pas une dizaine d’épisodes télévisés.

Une signature qui ne manquera pas d’en ramener d’autres

« Grâce à cette signature qui va faire parler dans le milieu, 2021 se présente très bien après l'année en cours qui a connu un effondrement de 50% des investissements cinématographiques étrangers.

« Elle permettra de ramener la confiance, sachant que les Américains sont connus pour prendre bien plus de temps que les producteurs européens avant de s’engager dans un tournage à l’étranger.

« Sachant que la crise sanitaire a paralysé tous les tournages durant quatre mois, les gens qui ont plus que jamais besoin de contenu devraient donc logiquement se tourner vers des pays comme le Maroc », conclut le DG pour qui cette signature poussera d'autres producteurs à venir au Maroc.

Au final, l’année 2021 démarrera très fort avec ce premier investissement de 200 MDH, sachant que le chiffre d’affaires total de 2020, impacté par les effets de la pandémie, devrait à peine atteindre les 400 millions de dirhams contre 800 MDH en 2019, 731 MDH en 2018 et enfin 480 MDH en 2017.

Le CCM décroche un contrat de tournage d'un long-métrage américain pour 200 MDH

Le 03 décembre 2020 à19:04

Modifié le 03 décembre 2020 à 23:57

Lors d’une récente sortie médiatique, le DG du CCM nous révélait que le chiffre d’affaires 2020 des tournages étrangers baisserait de 50% par rapport à 2019, mais que la reprise s’annonçait bien pour 2021. Une semaine après, Sarim Fassi-Fihri confirme avoir signé une autorisation de tournage d’un long-métrage américain pour 200 millions de dirhams. Selon lui, il s’agit du plus gros contrat jamais signé pour un film de cinéma, après celui de la série télévisée Homeland, d’un montant de 280 MDH.

com_redaction-14

Si en ces temps de pandémie, les dirigeants des établissements publics se doivent de rester optimistes, le moins que l’on puisse dire est que le DG du Centre cinématographique marocain (CCM) a préféré rester discret avant d’annoncer la conclusion de ce qui restera comme le 2ème plus gros contrat de tournage jamais signé par le Maroc. Détails.

2021 va démarrer avec un énorme contrat

En effet, après nous avoir annoncé que la crise sanitaire avait occasionné pour l’année en cours une grosse baisse de 50% du montant total des investissements cinématographiques étrangers (400 millions de dirhams de recettes contre 800 millions en 2019) mais qu’il avait bon espoir d’un rebond imminent en 2021, le DG du CCM révèle avoir signé ce jeudi 3 décembre un « énorme contrat » avec une maison de production américaine.

« Ce matin, nous venons de signer une autorisation de tournage pour un long-métrage d'un montant de 200 millions de dirhams qui devrait commencer à la fin du premier trimestre de l'année 2021.

« Cette somme qui sera comptabilisée comme une recette de l'année 2021 représente à elle seule 25% du chiffre d'affaires de 2019 qui était une très bonne année en termes d'investissement étranger.

Deuxième plus grosse signature de l’histoire du CCM

« C'est un très gros coup sachant que ce montant sera le 2ème plus gros investissement étranger qui ait été effectué au Maroc après le tournage d’une saison entière de la série télévisée Homeland, qui avait drainé 280 millions de dirhams en 2019 pour tourner 12 épisodes de la 8ème et dernière saison.

« Cette signature consacre le deuxième plus gros investissement cinématographique étranger de l'histoire du Centre cinématographique marocain, et le premier pour le tournage d'un long métrage », se réjouit Fassi-Fihri, visiblement heureux de cette reprise tant espérée.

Selon lui, il faudra cependant attendre le mois de février prochain pour en savoir plus sur le budget et le nom du film, du réalisateur et du casting qui contiendra certainement plusieurs noms de stars.

Un tournage one shot qui durera d’avril à juillet 2021

« En fait, si le CCM a délivré les autorisations de repérage depuis septembre dernier, aujourd'hui on passe vraiment aux choses sérieuses avec l’octroi d’une autorisation définitive de tournage.

« En effet, les équipes américaines qui sont présentes depuis un moment au Maroc ont déjà commencé les préparatifs, en attendant le début du tournage qui durera d'avril à juillet prochain.

« La différence avec la série Homeland est que l’autorisation de tournage qui a été délivrée par le CCM est one shot soit pour un long-métrage de 120 minutes et pas une dizaine d’épisodes télévisés.

Une signature qui ne manquera pas d’en ramener d’autres

« Grâce à cette signature qui va faire parler dans le milieu, 2021 se présente très bien après l'année en cours qui a connu un effondrement de 50% des investissements cinématographiques étrangers.

« Elle permettra de ramener la confiance, sachant que les Américains sont connus pour prendre bien plus de temps que les producteurs européens avant de s’engager dans un tournage à l’étranger.

« Sachant que la crise sanitaire a paralysé tous les tournages durant quatre mois, les gens qui ont plus que jamais besoin de contenu devraient donc logiquement se tourner vers des pays comme le Maroc », conclut le DG pour qui cette signature poussera d'autres producteurs à venir au Maroc.

Au final, l’année 2021 démarrera très fort avec ce premier investissement de 200 MDH, sachant que le chiffre d’affaires total de 2020, impacté par les effets de la pandémie, devrait à peine atteindre les 400 millions de dirhams contre 800 MDH en 2019, 731 MDH en 2018 et enfin 480 MDH en 2017.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communiqué de mise à jour annuelle du dossier d’information relatif au programme d’émission de B.S.F. de Wafabail

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.