Fonds anti-Covid: 33 milliards de DH de recettes, 25 milliards de dépenses

Le ministre de l'économie et des finances a fait le point, au Parlement, sur les recettes et les dépenses sur le Fonds spécial de gestion des effets du Covid-19 créé à l'initiative du Roi Mohammed VI.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/08-07-2020/couv1.jpg-oui
Fonds anti-Covid : 33 milliards de DH de recettes, 25 milliards de dépenses

Le 08 juillet 2020 à 19:51

Modifié le 09 juillet 2020 à 09:42

Ce fonds, a précisé Mohamed Benchaâboun lors de la présentation du projet de loi de finances rectificative, a atteint plus de 33 milliards de DH de recettes, dont 10 MMDH provenant du budget de l'Etat, 1,5 MMDH de l'Association des régions du Maroc et 21,5 MMDH de contributions solidaires de la part d'institutionnels, d'entreprises privées et de citoyens.

Les dépenses engagées totalisent 25 milliards de DH, dont 18 milliards déjà payées:

-2 milliards pour l'achat d'équipements médicaux nécessaires à la gestion de la pandémie

-16 milliards pour financer les mesures de soutien décidées par le comité de veille économique. 

-2 autres milliards serviront à payer l'indemnité CNSS de 2.000 DH du mois de juin (7 milliards au total pour cette aide)

-5 milliards iront à la CCG pour appuyer les mécanismes de garantie des prêts aux entreprises.

Le ministre souligne que 900.000 salariés déclarés à la CNSS, en arrêt temporaire d'activité, ont bénéficié de l'appui du fonds à travers l'indemnité CNSS de 2.000 DH, et que 5,5 millions de familles opérant dans l'informel ont bénéficié des aides de 800 à 1.200 DH par mois servies par le Fonds, dont 45% se situent en milieu rural.

Fonds anti-Covid: 33 milliards de DH de recettes, 25 milliards de dépenses

Le 08 juillet 2020 à19:51

Modifié le 09 juillet 2020 à 09:42

Le ministre de l'économie et des finances a fait le point, au Parlement, sur les recettes et les dépenses sur le Fonds spécial de gestion des effets du Covid-19 créé à l'initiative du Roi Mohammed VI.

Ce fonds, a précisé Mohamed Benchaâboun lors de la présentation du projet de loi de finances rectificative, a atteint plus de 33 milliards de DH de recettes, dont 10 MMDH provenant du budget de l'Etat, 1,5 MMDH de l'Association des régions du Maroc et 21,5 MMDH de contributions solidaires de la part d'institutionnels, d'entreprises privées et de citoyens.

Les dépenses engagées totalisent 25 milliards de DH, dont 18 milliards déjà payées:

-2 milliards pour l'achat d'équipements médicaux nécessaires à la gestion de la pandémie

-16 milliards pour financer les mesures de soutien décidées par le comité de veille économique. 

-2 autres milliards serviront à payer l'indemnité CNSS de 2.000 DH du mois de juin (7 milliards au total pour cette aide)

-5 milliards iront à la CCG pour appuyer les mécanismes de garantie des prêts aux entreprises.

Le ministre souligne que 900.000 salariés déclarés à la CNSS, en arrêt temporaire d'activité, ont bénéficié de l'appui du fonds à travers l'indemnité CNSS de 2.000 DH, et que 5,5 millions de familles opérant dans l'informel ont bénéficié des aides de 800 à 1.200 DH par mois servies par le Fonds, dont 45% se situent en milieu rural.

A lire aussi


Communication financière

Indicateurs trimestriels au 30.06.2020 de la société Afric Industries

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.