Carburant : Le diesel passe sous la barre des 8 DH, l'essence sous les 10 DH

Ce lundi 16 mars, les distributeurs ont baissé les prix de l'essence et du diesel suite à la baisse des cours internationaux. La baisse est considérable. Voici le détail.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/16-03-2020/carburants16.jpg-oui
Carburant : Le diesel passe sous la barre des 8 DH, l'essence sous les 10 DH Photos de médias24 prises ce lundi 16 mars 2020 à Casablanca

Le 16 mars 2020 à 14:36

Modifié le 16 mars 2020 à 21:26

Les prix à la pompe ont baissé entre 0.80 DH et 1 DH le litre pour le gasoil, et de 1,20 DH le litre pour l'essence sans plomb. 

Le prix du litre de diesel s'est affiché ce lundi 16 mars entre 7,94 DH chez Winxo et 8,19 DH chez Petrom à Casablanca. Il était entre 8,92 DH et 8,97 DH jusqu'au 15 mars

L'essence s'est, elle, affichée à un prix variant entre 9,36 DH chez Winxo et 9,42 DH chez Total. Son prix au litre variait entre 10,36 DH et 10,50 DH les 15 premiers jours du mois de mars. 

Cette baisse est due à la chute des cours internationaux des produits raffinés. Selon les données communiquées par une source professionnelle, la moyenne du platts CIF NWE GO était de 504 dollars lors de la première quinzaine du mois de mars. Elle est de 419 dollars pour cette deuxième quinzaine. Soit une baisse de 85 dollars ou 17%.

La baisse a touché aussi le CIF NWE SSP, dont le cours était de 542 dollars à la première quinzaine du mois de mars pour chuter à 422 dollars lors de la deuxième quinzaine. C'est 120 de moins, soit une chute de -22%.

Dans un précédent article, Médias24 expliquait la tendance baissière enregistrée par le marché des produits raffinés par trois points essentiels :

- L'introduction de l'IMO 2020, une nouvelle réglementation "Low Sulphur" instaurée par l'Organisation Maritime Internationale, devait pousser à la substitution du fuel par le gasoil. Le transport maritime représente 80% du transport mondial. "Avec l'entrée en vigueur de cette norme, début 2020, les prix du gasoil allaient flamber et les raffineries ont commencé à se préparer pour répondre à cette nouvelle demande", explique notre expert. Mais à cause du ralentissement économique mondial, le marché s'est retrouvé en suroffre de gasoil.

- Un hiver des plus chauds. "Quand l'Europe, la Russie et les USA connaissent un climat doux, ils n'utilisent pas le gasoil en grande quantité, accentuant l'abondance de l'offre", poursuit notre interlocuteur.

- Le troisième phénomène est celui du Coronavirus. Il a touché plusieurs pays dans le monde, impactant les économies en dehors de la Chine avec des répercussions majeures: le ralentissement des importations et exportations chinoises, des villes en quarantaine, faible circulation des gens, moins de voyageurs dans le monde, suppressions de lignes aériennes,... "Automatiquement s'il y a ralentissement économique, il y a un ralentissement au niveau de la consommation des combustibles", commente notre expert. 

Les deux premiers facteurs, amplifiés par le phénomène du Coronavirus ont pour principale conséquence, l'abondance de l'offre face à une faible demande induisant une baisse des prix. 

Photos de médias24 prises ce lundi 16 mars 2020 à Casablanca

Carburant : Le diesel passe sous la barre des 8 DH, l'essence sous les 10 DH

Le 16 mars 2020 à14:57

Modifié le 16 mars 2020 à 21:26

Ce lundi 16 mars, les distributeurs ont baissé les prix de l'essence et du diesel suite à la baisse des cours internationaux. La baisse est considérable. Voici le détail.

Les prix à la pompe ont baissé entre 0.80 DH et 1 DH le litre pour le gasoil, et de 1,20 DH le litre pour l'essence sans plomb. 

Le prix du litre de diesel s'est affiché ce lundi 16 mars entre 7,94 DH chez Winxo et 8,19 DH chez Petrom à Casablanca. Il était entre 8,92 DH et 8,97 DH jusqu'au 15 mars

L'essence s'est, elle, affichée à un prix variant entre 9,36 DH chez Winxo et 9,42 DH chez Total. Son prix au litre variait entre 10,36 DH et 10,50 DH les 15 premiers jours du mois de mars. 

Cette baisse est due à la chute des cours internationaux des produits raffinés. Selon les données communiquées par une source professionnelle, la moyenne du platts CIF NWE GO était de 504 dollars lors de la première quinzaine du mois de mars. Elle est de 419 dollars pour cette deuxième quinzaine. Soit une baisse de 85 dollars ou 17%.

La baisse a touché aussi le CIF NWE SSP, dont le cours était de 542 dollars à la première quinzaine du mois de mars pour chuter à 422 dollars lors de la deuxième quinzaine. C'est 120 de moins, soit une chute de -22%.

Dans un précédent article, Médias24 expliquait la tendance baissière enregistrée par le marché des produits raffinés par trois points essentiels :

- L'introduction de l'IMO 2020, une nouvelle réglementation "Low Sulphur" instaurée par l'Organisation Maritime Internationale, devait pousser à la substitution du fuel par le gasoil. Le transport maritime représente 80% du transport mondial. "Avec l'entrée en vigueur de cette norme, début 2020, les prix du gasoil allaient flamber et les raffineries ont commencé à se préparer pour répondre à cette nouvelle demande", explique notre expert. Mais à cause du ralentissement économique mondial, le marché s'est retrouvé en suroffre de gasoil.

- Un hiver des plus chauds. "Quand l'Europe, la Russie et les USA connaissent un climat doux, ils n'utilisent pas le gasoil en grande quantité, accentuant l'abondance de l'offre", poursuit notre interlocuteur.

- Le troisième phénomène est celui du Coronavirus. Il a touché plusieurs pays dans le monde, impactant les économies en dehors de la Chine avec des répercussions majeures: le ralentissement des importations et exportations chinoises, des villes en quarantaine, faible circulation des gens, moins de voyageurs dans le monde, suppressions de lignes aériennes,... "Automatiquement s'il y a ralentissement économique, il y a un ralentissement au niveau de la consommation des combustibles", commente notre expert. 

Les deux premiers facteurs, amplifiés par le phénomène du Coronavirus ont pour principale conséquence, l'abondance de l'offre face à une faible demande induisant une baisse des prix. 

A lire aussi


Communication financière

Communiqué post AG 30 juin 2020 - LafargeHolcim Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.