A l'ONEE, le personnel clé placé en isolement total sur les sites de production

Comment l’ONEE s’est-elle organisée pendant cette période de pandémie du Coronavirus ? N’y a-t-il pas risque d’interruption du service avec la propagation du virus? Voici les réponses.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/30-03-2020/electricite02.jpg-oui
A l'ONEE, le personnel clé placé en isolement total sur les sites de production

Le 30 mars 2020 à 15:14

Modifié le 31 mars 2020 à 11:09

A travers l’ONEE, on découvre en fait comment les services vitaux se sont organisés pour limiter au maximum, tout risque d’interruption du service. Au cœur du système d’alerte mis en place, un point essentiel : le personnel clé est confiné sur les sites, il ne rentre pas chez lui et n’a pas de contact avec l’extérieur.

Dans le cas de cet office, ils sont plusieurs centaines à vivre sur place, dans l’isolement total, probablement un millier. Le réseau comprend une trentaine de centrales électriques dont deux privées ainsi que de nombreuses unités de production d’eau potable.

Dans chaque unité, trois groupes sont présents. Deux groupes travaillent et un troisième groupe se tient prêt à suppléer en cas de besoin. Chaque groupe est au repos une semaine sur quatre.

Le personnel n’est pas autorisé à quitter les lieux, même pendant la semaine de repos. Dans chaque unité, un médecin est également présent et une prise de température quotidienne est effectuée. Ce personnel est totalement pris en charge, nourriture comprise, avec une indemnité complémentaire.

 Voici les explications détaillées qui nous ont été fournies par Abderrahim El Hafidi, directeur général de l’ONEE :

La situation actuelle s’inscrit dans la phase 3 du plan d’urgence de l’ONEE.

Cette phase a été activée dès que l’état d’urgence sanitaire national a été décrété. En plus des mesures générales et spécifiques, qui ont été renforcées, l’ONEE, en coordination avec tous ses partenaires stratégiques, a procédé à l’activation des mesures nécessaires notamment le recours au mode confinement pour les entités opérationnelles stratégiques.

Ce mode confinement permet de renforcer la protection du personnel clé contre le risque de propagation du Covid-19, de freiner le risque de contamination et de disposer de plusieurs barrières de protection en vue de garantir la continuité du service public d’alimentation en électricité et en eau potable.

Pour le secteur électrique, le confinement a concerné les sites stratégiques des opérateurs du secteur électrique notamment les unités de production gérées par les producteurs privés d’électricité, les centrales de production de l’Office, le dispatching national, les postes névralgiques et les services de conduite régionale de la distribution.

Pour le secteur de l’eau potable et l’assainissement, le confinement a concerné les sites clés de production d’eau potable et d’épuration des eaux usées. Il s’agit notamment des stations de traitement des eaux superficielles sur les barrages, les stations de dessalement et de déminéralisation, les stations de pompage névralgiques ainsi que les stations d’épuration notamment celles à boues activées. 

Les dispositions principales de ce mode de confinement se déclinent comme suit :

  • Réorganisation du travail de telle manière à disposer d’une équipe réduite en exploitation confinée au niveau du site, d’une équipe de remplacement confinée au niveau de locaux, aménagés spécialement à cet effet, d’une équipe de renfort confinée à domicile et d’une équipe de réserve confinée aussi à domicile en dernier recours. Les contacts entre ces équipes est interdit.
  • Séparation stricte entre les différentes équipes d’exploitation entre elles et aussi avec celles de la maintenance, aussi bien sur les lieux de travail qu’au niveau des locaux de confinement, afin de réduire au minimum le risque de contagion en réservant une attention particulière au Personnel de Conduite. Pour les prestations de maintenance liées aux activités essentielles et réalisées par des entreprises en sous-traitance, il a été demandé à ces entreprises de réserver des équipes, dédiées à ces interventions, par le confinement du personnel concerné et observer les mêmes consignes que celles appliquées par le personnel ONEE.
  • Suivi rapproché de la situation sanitaire du Personnel Clé par les médecins de travail de l’ONEE, afin d’anticiper sur les actions à prendre en cas de détection d’un cas suspect de COVID19.

Les agents confinés au niveau des entités opérationnelles stratégiques, qui représentent environ 25 à 45% de l’effectif total en période normale d’exploitation (selon la spécificité de chaque site) font l’objet d’un suivi médical régulier, notamment par la prise quotidienne de la température et sont tenus de respecter scrupuleusement toutes les mesures de prévention et d’hygiène mises en place.

En ce qui concerne, les agents confinés à domicile, une sensibilisation et un respect des mêmes mesures de prévention et d’hygiène s’appliquent en leur demandant de se conformer strictement aux consignes internes de l’Office et aux recommandations et dispositions du Ministère de la Santé et du Ministère de l’Intérieur dans ce cadre.

Par ailleurs, des plans spécifiques ont été élaborés pour assurer la sécurité d’approvisionnement en combustible et en pièces stratégiques.

Toutes ces dispositions, ainsi que l’engagement du Personnel, ont permis à l’ONEE d’assurer la continuité de service 24h/24, 7j/7 tant pour l’alimentation en énergie électrique que pour l’approvisionnement en eau potable et le maintien du service d’assainissement.

Par ailleurs, et dans son Plan d’Approche, l’ONEE a défini les mesures nécessaires à prendre en cas d’évolution critique de la situation sanitaire, notamment dans les situations de la déclaration de cas de contamination par le COVID19 parmi les agents ONEE et ce, afin de garantir la continuité de service face à toutes les éventualités.

A l'ONEE, le personnel clé placé en isolement total sur les sites de production

Le 30 mars 2020 à17:23

Modifié le 31 mars 2020 à 11:09

Comment l’ONEE s’est-elle organisée pendant cette période de pandémie du Coronavirus ? N’y a-t-il pas risque d’interruption du service avec la propagation du virus? Voici les réponses.

A travers l’ONEE, on découvre en fait comment les services vitaux se sont organisés pour limiter au maximum, tout risque d’interruption du service. Au cœur du système d’alerte mis en place, un point essentiel : le personnel clé est confiné sur les sites, il ne rentre pas chez lui et n’a pas de contact avec l’extérieur.

Dans le cas de cet office, ils sont plusieurs centaines à vivre sur place, dans l’isolement total, probablement un millier. Le réseau comprend une trentaine de centrales électriques dont deux privées ainsi que de nombreuses unités de production d’eau potable.

Dans chaque unité, trois groupes sont présents. Deux groupes travaillent et un troisième groupe se tient prêt à suppléer en cas de besoin. Chaque groupe est au repos une semaine sur quatre.

Le personnel n’est pas autorisé à quitter les lieux, même pendant la semaine de repos. Dans chaque unité, un médecin est également présent et une prise de température quotidienne est effectuée. Ce personnel est totalement pris en charge, nourriture comprise, avec une indemnité complémentaire.

 Voici les explications détaillées qui nous ont été fournies par Abderrahim El Hafidi, directeur général de l’ONEE :

La situation actuelle s’inscrit dans la phase 3 du plan d’urgence de l’ONEE.

Cette phase a été activée dès que l’état d’urgence sanitaire national a été décrété. En plus des mesures générales et spécifiques, qui ont été renforcées, l’ONEE, en coordination avec tous ses partenaires stratégiques, a procédé à l’activation des mesures nécessaires notamment le recours au mode confinement pour les entités opérationnelles stratégiques.

Ce mode confinement permet de renforcer la protection du personnel clé contre le risque de propagation du Covid-19, de freiner le risque de contamination et de disposer de plusieurs barrières de protection en vue de garantir la continuité du service public d’alimentation en électricité et en eau potable.

Pour le secteur électrique, le confinement a concerné les sites stratégiques des opérateurs du secteur électrique notamment les unités de production gérées par les producteurs privés d’électricité, les centrales de production de l’Office, le dispatching national, les postes névralgiques et les services de conduite régionale de la distribution.

Pour le secteur de l’eau potable et l’assainissement, le confinement a concerné les sites clés de production d’eau potable et d’épuration des eaux usées. Il s’agit notamment des stations de traitement des eaux superficielles sur les barrages, les stations de dessalement et de déminéralisation, les stations de pompage névralgiques ainsi que les stations d’épuration notamment celles à boues activées. 

Les dispositions principales de ce mode de confinement se déclinent comme suit :

  • Réorganisation du travail de telle manière à disposer d’une équipe réduite en exploitation confinée au niveau du site, d’une équipe de remplacement confinée au niveau de locaux, aménagés spécialement à cet effet, d’une équipe de renfort confinée à domicile et d’une équipe de réserve confinée aussi à domicile en dernier recours. Les contacts entre ces équipes est interdit.
  • Séparation stricte entre les différentes équipes d’exploitation entre elles et aussi avec celles de la maintenance, aussi bien sur les lieux de travail qu’au niveau des locaux de confinement, afin de réduire au minimum le risque de contagion en réservant une attention particulière au Personnel de Conduite. Pour les prestations de maintenance liées aux activités essentielles et réalisées par des entreprises en sous-traitance, il a été demandé à ces entreprises de réserver des équipes, dédiées à ces interventions, par le confinement du personnel concerné et observer les mêmes consignes que celles appliquées par le personnel ONEE.
  • Suivi rapproché de la situation sanitaire du Personnel Clé par les médecins de travail de l’ONEE, afin d’anticiper sur les actions à prendre en cas de détection d’un cas suspect de COVID19.

Les agents confinés au niveau des entités opérationnelles stratégiques, qui représentent environ 25 à 45% de l’effectif total en période normale d’exploitation (selon la spécificité de chaque site) font l’objet d’un suivi médical régulier, notamment par la prise quotidienne de la température et sont tenus de respecter scrupuleusement toutes les mesures de prévention et d’hygiène mises en place.

En ce qui concerne, les agents confinés à domicile, une sensibilisation et un respect des mêmes mesures de prévention et d’hygiène s’appliquent en leur demandant de se conformer strictement aux consignes internes de l’Office et aux recommandations et dispositions du Ministère de la Santé et du Ministère de l’Intérieur dans ce cadre.

Par ailleurs, des plans spécifiques ont été élaborés pour assurer la sécurité d’approvisionnement en combustible et en pièces stratégiques.

Toutes ces dispositions, ainsi que l’engagement du Personnel, ont permis à l’ONEE d’assurer la continuité de service 24h/24, 7j/7 tant pour l’alimentation en énergie électrique que pour l’approvisionnement en eau potable et le maintien du service d’assainissement.

Par ailleurs, et dans son Plan d’Approche, l’ONEE a défini les mesures nécessaires à prendre en cas d’évolution critique de la situation sanitaire, notamment dans les situations de la déclaration de cas de contamination par le COVID19 parmi les agents ONEE et ce, afin de garantir la continuité de service face à toutes les éventualités.

A lire aussi


Communication financière

Sonasid : communiqué post assemblée générale ordinaire & extraordinaire des actionnaires, tenue le 30 juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.