Lancement du plan gouvernemental pour l’égalité

Aziz Akhannouch a présidé, ce vendredi 17 mars à Rabat, la première réunion du Comité national pour l’égalité des genres et la promotion de la femme. Cette réunion a été consacrée à la présentation et l’adoption du cadre stratégique du plan gouvernemental pour l’égalité 2023-2026, lequel comprend le programme d’autonomisation économique de la femme.

Lancement du plan gouvernemental pour l’égalité

Le 17 mars 2023 à 17h14

Modifié 17 mars 2023 à 17h14

Aziz Akhannouch a présidé, ce vendredi 17 mars à Rabat, la première réunion du Comité national pour l’égalité des genres et la promotion de la femme. Cette réunion a été consacrée à la présentation et l’adoption du cadre stratégique du plan gouvernemental pour l’égalité 2023-2026, lequel comprend le programme d’autonomisation économique de la femme.

Au cours de cette réunion, les membres du comité ont examiné et adopté le cadre stratégique du plan gouvernemental pour l’égalité, auquel ont contribué l’ensemble des départements ministériels, et qui a pris en compte les recommandations des acteurs de la société civile, indique un communiqué du département du chef du gouvernement.

Ce plan comprend trois axes principaux :

- l’autonomisation de la femme, volet qui a défini des mesures pratiques visant à élever son taux d’activité à l’horizon 2026 ;

- la prévention et la protection des femmes, et la lutte contre la violence à leur égard ;

- le renforcement des valeurs pour la lutte contre les stéréotypes, la promotion des droits des femmes et la lutte contre toutes les formes de discrimination.

Cité dans le communiqué, le chef du gouvernement a appelé l’ensemble des départements ministériels concernés à procéder aux dernières consultations en vue d’intégrer à leur programmation budgétaire, pour l’année 2024, les mesures d’autonomisation économique de la femme relatives à chaque secteur, à s’impliquer de manière forte dans le processus de mise en œuvre du troisième plan gouvernemental pour l’égalité et à s’engager à concrétiser ses différentes mesures en fixant des indicateurs d’efficience.

Il a également précisé que le gouvernement, "soucieux d’accélérer la cadence de mise en œuvre des mesures relatives à la promotion de la situation de la femme, a veillé à créer le Comité national pour l’égalité des genres et la promotion de la femme, en tant que mécanisme garantissant la convergence des stratégies et politiques publiques y afférentes et assurant une coordination efficiente entre les différents départements gouvernementaux concernés".

Cette première réunion, au cours de laquelle Aawatif Hayar, ministre de la Solidarité, de l’insertion sociale et de la famille, a présenté le cadre stratégique du troisième plan d’action gouvernemental pour l’égalité, ainsi que le premier programme sur l’autonomisation économique, a été marquée par la présence de plusieurs membres du gouvernement.

LIRE AUSSI

Création surprise d'un comité national pour l'égalité des genres

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Le département d'État US présente les atouts et lacunes du Maroc en termes d'investissements étrangers

Le département d’État américain a publié le mercredi 17 juillet son rapport annuel sur le climat d’investissement dans le monde, dans lequel il met en exergue les atouts et les ambitions du Maroc en tant que pays qui “encourage et facilite activement” les investissements étrangers et tend à s’imposer comme “hub régional d’affaires” et “porte d’entrée” vers le continent africain.

Sociétés régionales multiservices : voici comment seront gérés les biens et les dettes de l'ONEE

D’ici août 2025, toutes les régions du Royaume seront dotées d'une Société régionale multiservices qui va gérer à l'échelle régionale le service de distribution de l’eau potable, de l’électricité et de l’assainissement liquide. Les 12 SRM hériteront ainsi des biens mobiliers et immobiliers de l’Office national de l’électricité et de l’eau, mais aussi de ses dettes de financement qui seront gérées par une société de développement des services publics de distribution, nouvellement créée.

Communication financière

Aluminium du Maroc: Décès SIDI MOHAMED EL ALAMI

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.