χ

Walid Regragui : “Je suis très heureux pour mon pays”

En conférence de presse, le sélectionneur national a exprimé sa fierté d’avoir écrit une nouvelle page de l’histoire du football marocain, après la qualification en quarts de finale du Mondial 2022, ce mardi 6 décembre aux dépens de l’Espagne.

Walid Regragui : “Je suis très heureux pour mon pays”

Le 7 décembre 2022 à 4h38

Modifié 7 décembre 2022 à 13h07

En conférence de presse, le sélectionneur national a exprimé sa fierté d’avoir écrit une nouvelle page de l’histoire du football marocain, après la qualification en quarts de finale du Mondial 2022, ce mardi 6 décembre aux dépens de l’Espagne.

Humilité, sacrifice, travail. C’est la recette de Walid Regragui pour qualifier l’équipe nationale en quarts de finale de la Coupe du monde 2022. Un exploit historique dont la victime fut l’Espagne, ce mardi 6 décembre, qui coïncidera désormais avec "le plus beau jour de ma vie dans le foot", a savouré Boufal après le match.

La conférence qui a suivi les effusions n’a aucunement servi à nourrir l’égo du sélectionneur. L’heure était plutôt au partage et au rassemblement. "Aujourd’hui, on a vu que tous mes joueurs étaient marocains, qu’ils soient nés au Maroc ou ailleurs. Tout le monde s’est battu de la même manière sur le terrain", a affirmé Walid Regragui.

Et de saluer la performance de ses joueurs, en l’occurrence "mon milieu de terrain et les attaquants qui ont fait un travail extraordinaire", a dit le sélectionneur national, soulignant notamment la prestation solide de Azzedine Ounahi. "C’est un joueur extraordinaire qui a encore une grosse marge de progression. Aujourd’hui, il a encore relevé son niveau, comme beaucoup d’autres de ses coéquipiers. S’il continue, ce sera une surprise du Mondial et il aidera le Maroc", a-t-il ajouté.

Bien qu’il fut moins à son avantage face à l’Espagne, Hakim Ziyech, qui a réussi son penalty, a également eu droit aux honneurs de son coach. "J’adore Hakim Ziyech, le peuple marocain l’a réclamé, il avait quelque chose à leur donner. Je ne sais même pas pourquoi il a eu des problèmes avant. C’est un joueur à qui il faut donner de la responsabilité et de l’amour."

"Nous avons accepté de ne pas avoir la possession"

L’Espagne avait le ballon 75% du temps. Le Maroc a donc énormément couru pour le récupérer. Un scénario attendu. "Personne n’a réussi à leur confisquer le ballon, nous l’avons accepté et nous nous sommes bien organisés pour gêner Gavi, Busquets et Pedri. Il fallait juste savoir combien de temps nous allions tenir", a expliqué M. Regragui.

Malgré la pression espagnole, les Lions de l’Atlas ont tenu, pour faire place au show de Bouno lors de la séance de tirs au but. "C’est l’un des meilleurs gardiens du monde", selon le sélectionneur, qui n’a pas tari d’éloges sur le Sévillan, qui a su garder les pieds sur terre après son exploit, à l’image de son entraîneur.

"Les pénaltys, c’est un petit peu d’intuition, un petit peu de chance. On l’a emporté, c’est le plus important. Chapeau à toute l’équipe, ils ont fait le job, c’était incroyable", s’est réjoui Yassine Bounou quelques minutes plus tôt au micro de beIN Sports.

Dans la pure tradition des sélectionneurs qui ont de l’ambition, Walid Regragui n’a pas le temps de savourer. Il se projette désormais sur le quart de finale qui l’attend ce samedi 10 décembre à 16h face au Portugal. "Nous ne savons pas où nous allons nous arrêter", a-t-il lancé, avec tout de même un handicap de taille : les blessures.

"Nous sommes en manque de fraîcheur et avons besoin de profondeur dans le banc", en pensant certainement à sa charnière en défense centrale, Saïss-Aguerd, clé de voûte des performances marocaines mais dont les sorties pour des soucis musculaires sont préoccupantes.

Le sélectionneur national devra certainement être très prudent avec certains joueurs dans les jours à venir. A cette fin, il pourra compter sur un staff médical "sans qui nous ne serions pas là", a-t-il assuré. Sans oublier "les chargés de matériel et d’équipement, les chargés de la logistique, les gens à la Fédération royale marocaine de football, les préparateurs physiques, les analystes vidéos. Je voudrais leur dire à tous merci et félicitations", a-t-il conclu.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : communication trimestrielle T2 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.