χ

Un éditorial du Prince Moulay Rachid pour le Festival international du film de Marrakech

Dans son traditionnel éditorial en préambule à la nouvelle édition du Festival international du film de Marrakech qui se tiendra du 11 au 19 novembre, le Prince Moulay Rachid, président de la Fondation du FIFM, souligne que la magie du cinéma réunit de nouveau les passionnés de ce festival, après deux années d'absence due à la pandémie.

(Archives MAP)

Un éditorial du Prince Moulay Rachid pour le Festival international du film de Marrakech

Le 10 novembre 2022 à 17h21

Modifié 10 novembre 2022 à 17h21

Dans son traditionnel éditorial en préambule à la nouvelle édition du Festival international du film de Marrakech qui se tiendra du 11 au 19 novembre, le Prince Moulay Rachid, président de la Fondation du FIFM, souligne que la magie du cinéma réunit de nouveau les passionnés de ce festival, après deux années d'absence due à la pandémie.

“Nous devons, aujourd’hui, reconstituer toutes ces ressources détruites, et c’est dans ce contexte très particulier que nous nous devons de prendre toute la mesure des efforts que nos partenaires déploient à travers leurs généreuses contributions, partenaires qui eux aussi, sans exception, ont souffert économiquement de la pandémie. Sans eux, notre Festival ne pourrait voir le jour”, a écrit le Prince Moulay Rachid.

“C’est ainsi que les valeurs que nous avons toujours portées sont plus que jamais au centre d’une humanité en reconstruction : découverte de l’autre, dialogue civilisationnel, solidarité et vivre ensemble”, a-t-il ajouté.

Le grand réalisateur italien Paolo Sorrentino préside un magnifique jury qui se penchera sur une compétition officielle où, une fois de plus, le cinéma du monde brillera à travers les premières et secondes œuvres de réalisateurs qui façonneront le cinéma de demain, a précisé le Prince Moulay Rachid, notant qu’autour de cette sélection, les festivaliers pourront profiter d’un programme alliant différents genres et nationalités.

Entre les "Séances de gala" en présence de casting prestigieux, les "Séances spéciales", le "11e Continent" et son cinéma avant-gardiste, le "Panorama du cinéma marocain" qui exposera le meilleur de la production nationale récente, les projections de grands films populaires place Jemaâ El Fna et les séances à destination du jeune public, c’est toute la diversité de la création cinématographique qui sera présente à Marrakech, selon le Prince Moulay Rachid, qui a décliné les promesses de cette édition.

Cette année, le Festival rendra hommage à quatre grands noms du 7e art, aux parcours aussi brillants qu’inspirants : l’iconique actrice, productrice et interprète écossaise, Tilda Swinton, l’immense réalisateur américain James Gray, auteur de l’une des œuvres les plus remarquables du cinéma contemporain, la pionnière du cinéma national, Farida Benlyazid, dont la carrière de productrice, réalisatrice et scénariste est associée à plusieurs classiques du cinéma marocain et, enfin, le talentueux acteur indien à l’ascension fulgurante, Ranveer Singh, devenu l’un des plus iconiques représentants de Bollywood.

La cinéphilie de proximité sera une fois de plus mise en avant grâce à la série Conversation avec, qui ouvrira un espace de discussion et d’échange avec d’illustres personnalités du cinéma mondial, venues à Marrakech pour partager leur vision et leur pratique du métier avec le public, a poursuivi le Prince Moulay Rachid.

Au sujet des "Ateliers de l’Atlas", il a relevé qu’en l’espace de quatre éditions, ces ateliers, "rendez-vous professionnel du Festival que nous avions lancé en 2018 en vue de soutenir les jeunes talents de la région, sont aujourd’hui incontournables".

Ces deux dernières années, ce programme s’est tenu en ligne et a continué d’accompagner une nouvelle génération de cinéastes en provenance d’Afrique et du monde arabe, a rappelé le Prince Moulay Rachid, citant comme preuve du succès de cette plateforme le fait que “de nombreux films qui y ont participé ont été par la suite sélectionnés et primés dans les plus grands festivals de cinéma à travers le monde”.

"Pour cette cinquième édition, nous renforçons sa portée pour servir et promouvoir les talents en devenir."

"Le Cinéma, dans toute sa beauté, est une fois de plus chez nous à Marrakech, pour tous nous enchanter", a conclu le Prince Moulay Rachid, souhaitant "d’excellentes retrouvailles pour cette nouvelle édition du Festival international du film de Marrakech".

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Microdata: Principaux états de synthèse semestriels S1 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.