χ

Baisse des températures à compter du mercredi 9 novembre

Après l’épisode de chaleur constaté au mois d’octobre, le mercure devrait baisser au Maroc à partir de ce mercredi 9 novembre, apprend Médias24 auprès de la Direction générale de la météorologie. Des pluies soudaines et de courte durée sont prévues jeudi et vendredi.

Baisse des températures à compter du mercredi 9 novembre

Le 8 novembre 2022 à 17h20

Modifié 8 novembre 2022 à 17h20

Après l’épisode de chaleur constaté au mois d’octobre, le mercure devrait baisser au Maroc à partir de ce mercredi 9 novembre, apprend Médias24 auprès de la Direction générale de la météorologie. Des pluies soudaines et de courte durée sont prévues jeudi et vendredi.

Alors que les prévisions de la Direction générale de la météorologie (DGM) présageaient un temps assez chaud dans le sud et l’intérieur du Souss, ce mardi 8 novembre. Des températures maximales en baisse sont prévues le mercredi 9 novembre dans le nord et le centre, nous informe Houcine Youabd, chargé de communication à la DGM.

“La situation météorologique se caractérisera dès ce mercredi 9 novembre par une baisse des températures. Des ondées (pluies soudaines et de courte durée) locales sont attendues jeudi et vendredi au niveau de la Méditerranée, de l’Oriental et des reliefs”, ajoute-t-il.

Selon les prévisions météorologiques pour le jeudi 10 novembre, les températures du jour baisseront notablement dans l’Oriental. Des chasses-poussières sont également attendus le même jour dans le sud des provinces sahariennes.

L’influence d’origine tropicale à l’origine du climat observé ces derniers mois

“En cette année 2022, nous avons assisté, entre juin et mi-octobre, à une influence climatique d’origine tropicale. Elle s’est traduite par des précipitations sous forme d’averses orageuses, parfois intenses, ayant même engendré des crues dans certains endroits de nos provinces sahariennes, certaines régions montagneuses et d’autres régions des versants orientaux”, relève Houcine Youabd.

Selon lui, ce type d’influence est lié à l’élévation des températures, surtout dans les régions situées à l’ouest du Haut et Moyen Atlas, et à la présence d’une bonne concentration de la poussière au niveau de l’atmosphère. Cette poussière se propage en effet depuis les régions sahariennes vers celles du nord de l’Afrique et certains pays d’Europe.

Deux variables climatiques 

Les régions tropicales représentent, aux côtés des régions de moyennes latitudes, les deux composantes principales des situations météorologiques caractérisant le climat du Maroc, ajoute Houcine Youabd. Au cours de la saison froide, le Royaume se trouve sous l’influence de masses d’air en provenance du nord ou de l’ouest, tandis que les masses d’air en provenance du sud caractérisent la saison chaude.

“Pendant la saison chaude et à compter du mois de mai chaque année, nous assistons à ce que l’on appelle la période des moussons, dans les régions tropicales de l’Afrique de l’Ouest. Cette région connaît une propagation de masses d’air chaudes humidifiées de l’est vers l’ouest, porteuses de précipitations sous forme d’averses orageuses en général et d’intensité pouvant être localement fortes”, précise Houcine Youabd.

Un déficit pluviométrique qui dépasse les 90% dans certaines régions du pays

Selon notre interlocuteur, les régions situées à l’ouest de l’Atlas ont connu au mois d’octobre un déficit pluviométrique considérable. “Dans les régions atlantiques telles que Kénitra ou Tanger, le déficit pluviométrique dépasse les 90%.”

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

JAIDA : Publication des comptes annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.