Bourita toujours à Alger (source marocaine)

Différentes sources médiatiques à Alger, dont l'agence de presse turque Anadolu, ont annoncé samedi en début de soirée que Nasser Bourita avait quitté la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères. Selon nos sources, le ministre marocain est toujours présent dans le Centre international de conférences et n'a pas quitté Alger. Une source diplomatique de haut niveau a également confirmé cette information à l'agence MAP.

Bourita toujours à Alger (source marocaine)

Le 29 octobre 2022 à 20h24

Modifié 31 octobre 2022 à 8h49

Différentes sources médiatiques à Alger, dont l'agence de presse turque Anadolu, ont annoncé samedi en début de soirée que Nasser Bourita avait quitté la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères. Selon nos sources, le ministre marocain est toujours présent dans le Centre international de conférences et n'a pas quitté Alger. Une source diplomatique de haut niveau a également confirmé cette information à l'agence MAP.

"L’information selon laquelle le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, aurait quitté le lieu où se tenait la réunion préparatoire des ministres des affaires étrangères du Sommet arabe suite à un différend avec le chef de la diplomatie algérienne est dénuée de tout fondement, contrairement aux allégations véhiculées par certains sites et médias algériens", a affirmé une source diplomatique de haut niveau citée par l'agence MAP.

"La délégation marocaine est restée dans la salle et a protesté contre le non-respect par une chaîne algérienne de la carte du Royaume, telle qu’elle est reconnue, ce qui a contraint la Ligue arabe à publier une mise au point et la présidence de la séance à présenter des excuses", a ajouté la même source.

Selon la même source, "il n'est ni dans les us ni dans les coutumes de l’action de la diplomatie marocaine, conformément aux Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, de quitter la salle de réunions, mais de défendre au sein de ces réunions les droits légitimes du Maroc et ses intérêts vitaux".

Et de conclure que toutes les informations selon lesquelles la délégation marocaine aurait quitté la salle de réunions sont dénuées de tout fondement.

La carte et les excuses

C'est la chaîne algérienne AL24, présente sur les lieux de la conférence et se présentant comme partenaire du sommet et de la Ligue arabe, qui a déformé la carte officielle de la Ligue, en amputant le Maroc des provinces sahariennes.

Voici la carte trafiquée présentée par la chaîne algérienne:

Et voici la carte complète présentée par la même chaîne après la protestation marocaine:

ainsi que le communiqué de la chaîne algérienne après le rappel à l'ordre de la Ligue arabe.

De son côté, la Ligue arabe a diffusé un communiqué où elle a démenti avoir des "partenaires médiatiques" pour la couverture des travaux de ce 31ème sommet, tout en affirmant n’entretenir aucun lien avec une quelconque organisation médiatique qui prétendrait le contraire.

Le Secrétariat général de l'organisation a souligné que la Ligue Arabe n’adopte aucune carte officielle affichant les frontières politiques des Etats arabes, dont le Royaume du Maroc, précisant que la carte du monde arabe adoptée ne montre pas les frontières entre les Etats en consolidation du précepte de l’unité arabe.

Le Secrétariat général a également exhorté tous les médias à faire preuve d'une grande vigilance dans l'attribution d’informations publiées sur leurs sites web à la Ligue Arabe ou à ses institutions.

Bourita dénonce les "provocations"

Dans un audio diffusé par Hespress (ci-après), Bourita estime que "si les conflits marginaux sont dépassés et si le pays hôte respecte les règles protocolaires et les us des grands rendez-vous, si on évite les provocations, on peut réussir. Sinon, ce sera l'échec".

Ci-dessous, un extrait fuité de la protestation marocaine, faite sur un ton calme et en respectant parfaitement la procédure ainsi que les usages diplomatiques:

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Groupe Addoha: indicateurs trimestriels T1 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.