χ

L’Espagne approuve 711 millions d’euros d’investissements pour Sebta et Melilia

Le gouvernement espagnol a approuvé, ce mardi 18 octobre, les plans intégraux de développement socio-économique pour Sebta et Melilia, avec un investissement de 711 millions d’euros.

L’Espagne approuve 711 millions d’euros d’investissements pour Sebta et Melilia

Le 18 octobre 2022 à 18h00

Modifié 19 octobre 2022 à 9h42

Le gouvernement espagnol a approuvé, ce mardi 18 octobre, les plans intégraux de développement socio-économique pour Sebta et Melilia, avec un investissement de 711 millions d’euros.

Le Conseil des ministres espagnol a approuvé les plans globaux de développement socio-économique des villes de Sebta et Melilia, avec un investissement global de plus de 711 millions d’euros entre 2023 et 2026 (354 millions d’euros pour Sebta et 356 pour Melilia).

Le ministère de la Politique territoriale de l’Espagne a dirigé le processus de dialogue avec tous les départements ministériels concernés. Il a chargé l’entreprise publique Tragsatec de fournir des conseils et un appui pour l’élaboration des plans intégraux de développement socioéconomique de Sebta et Melilia, “qui intègrent également les conclusions d’un processus participatif public auquel ont participé plus de 150 entités et acteurs sociaux économiques et politiques des deux villes”, explique le gouvernement espagnol dans un communiqué.

Les investissements stimuleront deux villes modernes, numérisées et durables à tous les niveaux, afin d’accélérer la transformation économique et sociale impulsée par le gouvernement espagnol et l’Union européenne.

Le gouvernement dit encourager les réformes et l’apport de ressources aux entreprises pour développer des lignes d’activité dans des secteurs stratégiques pour les villes, comme l’économie numérique et le commerce électronique, l’économie verte et circulaire ou le tourisme durable et de qualité, ainsi que des plans pour l’emploi, l’infrastructure et le renforcement des services publics étatiques, tels que la santé et l’éducation, en augmentant le nombre de fonctionnaires et en renforçant les délégations gouvernementales.

70 mesures et 3 axes

Plus de 70 mesures, investissements et réformes ont été identifiés pour chacune des villes. Ils visent à garantir les opportunités de croissance économique et de cohésion sociale dans ces territoires.

Les mesures sont regroupées autour de trois axes :

- Nouveau modèle économique. Des mesures pour le renforcement de l’économie verte, numérique et circulaire, en mettant l’accent sur la promotion du secteur touristique et la projection extérieure des villes.

Les objectifs sont les suivants : le renforcement de l’économie numérique ; la promotion et le renforcement du secteur touristique ; le renforcement de l’économie verte et circulaire ; le renforcement du développement des entreprises et création d’emplois ; la projection économique et commerciale extérieure.

- Infrastructures et logement. Des mesures d’aménagement du territoire, telles que la désaffection des terrains aujourd’hui détenus par le ministère de la Défense, afin de créer de nouvelles possibilités de développement urbain et de promotion de logements abordables.

Les objectifs sont les suivants : le développement urbain ; la promotion et la revitalisation des ports et des routes ; l’amélioration de la connectivité des transports ; la modernisation des infrastructures technologiques et des infrastructures énergétiques.

- Renforcement des services publics. Les objectifs sont les suivants : la promotion et le renforcement du système de santé ; le développement du système éducatif et de la formation professionnelle ; le renforcement de l’administration de la justice ; le renforcement du secteur culturel ; la numérisation des administrations publiques ; le renforcement des services publics et des capacités des administrations pour canaliser les investissements vers l’économie réelle.

La spécificité de chaque ville a été examinée

Bien que certaines mesures soient similaires pour les deux villes, la spécificité de chacune a été examinée.

Par exemple, dans le cas de Sebta, son Plan intégral met en avant une mesure qui bénéficie d’un large soutien de la part de tous les acteurs de la ville, comme l’impulsion de la formation professionnelle.

Dans le cas de Melilia, le plan fait écho aux propositions contenues dans le Plan élaboré par la ville autonome elle-même, y compris celles dont la conception et l’exécution relèveraient de la compétence de l’État, dans des domaines tels que l’énergie, l’emploi ou le commerce électronique.

Plus de 75% du financement des plans pour les deux villes provient du Budget général de l’État (BGE) et des Fonds structurels de l’Union européenne. Le reste est financé par le Programme de relèvement, de transformation et de résilience (PRTR).

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

HPS : Communiqué de presse post assemblée générale

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Bank Of Africa inaugure le nouvel espace d'incubation Blue Space à la FSJESAC