χ

Les plésiosaures trouvés dans le Saraha marocain auraient vécu en eau douce

La découverte de fossiles de plésiosaures dans un ancien lit de rivière suggère que certaines espèces, traditionnellement considérées comme des créatures marines, auraient pu vivre en eau douce.

Source : University of Bath

Les plésiosaures trouvés dans le Saraha marocain auraient vécu en eau douce

Le 2 août 2022 à 9h55

Modifié 2 août 2022 à 9h55

La découverte de fossiles de plésiosaures dans un ancien lit de rivière suggère que certaines espèces, traditionnellement considérées comme des créatures marines, auraient pu vivre en eau douce.

Des fossiles de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, ont été découverts dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années qui correspond aujourd’hui au Sahara marocain.

A l’origine, les plésiosaures avaient été signalés pour la première fois en 1823 par la paléontologue et chasseuse de fossiles britannique Mary Anning. Il s’agissait de reptiles préhistoriques avec de petites têtes, de longs cous et quatre longues nageoires.

L’annonce de cette découverte a été publiée le 21 juillet dernier dans ScienceDirect, un site web spécialisé dans la publication de revues académiques et d’articles scientifiques. Cette recherche a été dirigée par Georgina Bunker, chercheuse à l’Université de Bath, en Angleterre, aux côtés des paléontologues Nick Longrich, du Milner Center for Evolution de l’Université de Bath, David Martill et Roy Smith, de l’Université de Portsmouth, en Angleterre, et Samir Zouhri, de l’Université Hassan II de Casablanca.

Ces chercheurs ont signalé la présence de petits plésiosaures dans une rivière africaine datant de la période géologique du Crétacé. Ils suggèrent ainsi que certaines espèces de plésiosaures, traditionnellement considérées comme des créatures marines, pourraient avoir vécu en eau douce.

Les fossiles comprennent des os et des dents d’adulte de trois mètres de long, ainsi que l’os du bras d’un bébé de 1,5 mètre de long. Ils laissent entendre que ces créatures vivaient et se nourrissaient régulièrement en eau douce aux côtés de grenouilles, de crocodiles, de tortues, de poissons et de l’énorme dinosaure aquatique Spinosaurus. Les fossiles comprennent également des vertèbres du cou, du dos et de la queue, des dents perdues et l’os du bras d’un jeune juvénile.

Ces fossiles suggèrent par ailleurs que les plésiosaures étaient adaptés à l’eau douce et qu’ils y ont peut-être même passé leur vie, à l’image des dauphins de rivière d’aujourd’hui.

Les dents présentent une forte usure, comme ces dinosaures piscivores Spinosaurus trouvés dans les mêmes lits. Un indice qui, selon les chercheurs, permet de supposer que ces animaux mangeaient la même nourriture et ébréchaient leurs dents sur les poissons blindés qui vivaient dans la rivière. Ils auraient donc passé beaucoup de temps dans la rivière plutôt que d’être de simples visiteurs.

Une possibilité plus probable est qu’ils étaient capables de tolérer l’eau douce et salée, à l’instar de certaines baleines comme le béluga.

Il est même possible que les plésiosaures aient été des résidents permanents de la rivière, comme les dauphins des rivières modernes. Leur petite taille leur aurait en effet permis de chasser dans les rivières peu profondes. Les fossiles témoignent d’ailleurs d’une faune piscicole incroyablement riche.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Afric Industries: Communiqué post AGM du 1er Juin 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.