χ

L’Espagne veut inclure Sebta et Melilia dans le périmètre de défense de l’OTAN (média espagnol)

Parfois à demi-mots, parfois explicitement, des médias espagnols annoncent une probable victoire de Sánchez consistant en l'intégration de Sebta et Melilia dans le périmètre de défense de l'OTAN, autrement dit une reconnaissance de facto de l'hispanité de ces villes. Le sommet de l'OTAN se réunit du 28 au 30 juin à Madrid.

L’Espagne veut inclure Sebta et Melilia dans le périmètre de défense de l’OTAN (média espagnol)

Le 27 juin 2022 à 14h12

Modifié 27 juin 2022 à 17h33

Parfois à demi-mots, parfois explicitement, des médias espagnols annoncent une probable victoire de Sánchez consistant en l'intégration de Sebta et Melilia dans le périmètre de défense de l'OTAN, autrement dit une reconnaissance de facto de l'hispanité de ces villes. Le sommet de l'OTAN se réunit du 28 au 30 juin à Madrid.

La reconnaissance par l’OTAN de la souveraineté espagnole sur Sebta et Melilia sera actée, une fois incluse dans le concept stratégique de l’OTAN de 2022, lit-on dans un article de República de las Ideas.

Le concept stratégique qui sera adopté en marge du Sommet 2022 de l’OTAN, prévu du 28 au 30 juin à Madrid, se veut un document capital, qui réaffirme les valeurs, la fonction et les tâches de l’OTAN. Il présente une évaluation collective des défis sécuritaires existant pour l’alliance, et définit les tâches politiques et militaires que l’OTAN accomplira pour y répondre.

Si l’OTAN finit par reconnaître « l’hispanité » de Sebta et Melilia, elle garantira automatiquement leur défense en cas d’agression ou d’atteinte à leur souveraineté, poursuit República de las Ideas. Sebta et Melilia sont exclues du concept stratégique actuel de l’OTAN qui ne couvre que les espaces de ses pays européens et nord-américains, et les îles au nord du tropique du Cancer dont les îles Canaries et les Açores, indique la même source.

« Sebta et Melilia en contrepartie du Sahara »

D’après República de las Ideas, l’Espagne aurait reconnu la marocanité du Sahara, par la voie de la médiation des États-Unis, en échange de la garantie, par l’OTAN, de la reconnaissance de Sebta et Melilia comme faisant partie du territoire espagnol.

Des déclarations « voilées » ont été faites par le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, indiquant que l’accord avec Rabat comprenait la reconnaissance de la souveraineté espagnole sur Sebta et Melilia, poursuit le média ibérique.

Pour rappel, l’Espagne et le Maroc avaient mis, fin mars dernier, à près d’un an de brouille diplomatique majeure grâce au revirement espagnol quant à la question du Sahara marocain.

Dans un message adressé au Roi Mohammed VI, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez déclarait qu’il « reconnaît l’importance de la question du Sahara pour le Maroc ». A ce titre, « l’Espagne considère l’initiative marocaine d’autonomie, présentée en 2007, comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend ».

Il a également souligné « les efforts sérieux et crédibles du Maroc dans le cadre des Nations unies pour trouver une solution mutuellement acceptable ».

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Crédit du Maroc : Leasing & factoring-Résultats financiers au 30 juin 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.