χ

La BAD approuve un plan de production alimentaire d’urgence pour l’Afrique

La BAD approuve un plan de production alimentaire d’urgence pour l’Afrique

Le 24 mai 2022 à 11h49

Modifié le 24 mai 2022 à 12h30

La Banque africaine de développement a approuvé un plan de production alimentaire d’urgence doté de 1,5 milliard de dollars. Objectif : aider l’Afrique à se prémunir contre une crise alimentaire jugée imminente en raison de la tension sur les importations de céréales.

La Banque africaine de développement a approuvé un plan de production alimentaire d’urgence doté de 1,5 milliard de dollars. Objectif : aider l’Afrique à se prémunir contre une crise alimentaire jugée imminente en raison de la tension sur les importations de céréales.

L’annonce a été faite par le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, lors d’un point de presse tenu en prélude à l’ouverture, ce mardi 24 mai, des 57es assemblées annuelles de l’institution financière.

« L’Afrique n’a pas besoin de bols à la main, l’Afrique a besoin de graines en terre. L’Afrique ne devrait pas mendier de la nourriture. L’Afrique doit produire sa propre nourriture. Il n’y a aucune dignité à mendier de la nourriture », a soutenu M. Adesina en annonçant cette mesure prise par la BAD au profit du continent.

Selon lui, la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine « a entraîné de nouveaux défis pour l’Afrique », notamment une hausse des prix des engrais et une « perturbation des importations alimentaires ».

« Avec 30 millions de tonnes d’importations alimentaires, notamment de blé et de maïs qui ne proviendront pas de la Russie et de l’Ukraine » à cause de la guerre, « l’Afrique fait face à une crise alimentaire imminente », a déclaré Akinwumi Adesina.

Cette situation a poussé la Banque africaine de développement et la Commission de l’Union africaine à élaborer un plan de production alimentaire d’urgence pour mettre le continent à l’abri d’une telle crise, a-t-il assuré.

Produire 38 millions de tonnes de produits alimentaires

Ce plan fournira à 20 millions d’agriculteurs des semences et des engrais améliorés et d’autres intrants agricoles pour leur permettre de produire 38 millions de tonnes de produits alimentaires, d’une valeur de 12 milliards de dollars, a annoncé le président de la BAD.

Cette quantité inclut 11 millions de tonnes de blé, 18 millions de tonnes de maïs et 6 millions de tonnes de riz, a détaillé M. Adesina. S’y ajoutent, selon lui, 2,5 millions de tonnes de soja.

(Avec MAP)

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.