χ

Europa Oil & Gas : ce que signifie réellement l'annonce de l'opérateur britannique

La société pétrolière Europa Oil & Gas indique, dans un récent communiqué, avoir "identifié" des "ressources sans risques dépassant 1 milliard de barils (équivalent de pétrole)". Mais elle ne précise pas s’il s’agit d’une découverte confirmée, d’un potentiel à exploiter ou d'une réserve de pétrole. Selon l'ONHYM et un expert joint par Médias24, il ne s'agit pas de la découverte d'une réserve, puisque l'opérateur britannique n'a pas encore démarré le forage.

Europa Oil & Gas : ce que signifie réellement l'annonce de l'opérateur britannique

Le 19 avril 2022 à 17h54

Modifié 21 avril 2022 à 9h57

La société pétrolière Europa Oil & Gas indique, dans un récent communiqué, avoir "identifié" des "ressources sans risques dépassant 1 milliard de barils (équivalent de pétrole)". Mais elle ne précise pas s’il s’agit d’une découverte confirmée, d’un potentiel à exploiter ou d'une réserve de pétrole. Selon l'ONHYM et un expert joint par Médias24, il ne s'agit pas de la découverte d'une réserve, puisque l'opérateur britannique n'a pas encore démarré le forage.

Dans un document détaillant ses résultats intérimaires sur six mois [jusqu’au 31 janvier 2022], publié le 13 avril dernier, la société pétrolière Europa Oil & Gas a annoncé avoir “identifié”, à la suite d'une “récente évaluation” dans l’offshore Inezgane, “un volume important de ressources récupérables sans risques, dépassant 1 milliard de barils (équivalent de pétrole), dans les cinq premiers prospects seulement”.

Ici, la société indique avoir “identifié” des “ressources sans risques”. Néanmoins, elle ne précise pas s’il s’agit d’une découverte confirmée, d’un potentiel à exploiter ou d'une réserve de pétrole. La question qui se pose est de savoir ce que signifient concrètement les résultats publiés par l’opérateur britannique qui détient 75% de la licence Inezgane ?

Rappelons que cette licence couvre 11.228 km² et son statut, selon ledit communiqué, est toujours “en exploration”. Elle constitue, pour la société, “une opportunité d’exploration à fort impact”, mais aussi “une zone sous-explorée du monde”, ce qui correspond à la stratégie d’Europa Oil & Gas qui vise à construire un portefeuille d’actifs “équilibré”.

"L’incertitude sur ces valeurs est grande"

Pour cerner l’ampleur de cette annonce, Médias24 a tenté de joindre la société pétrolière qui n'a pas donné suite à nos sollicitations. De son côté, l'ONHYM, qui détient 25% de la licence Inezgane, indique à Médias24 que "la société mène actuellement des travaux d’exploration et d’évaluation géologiques et géophysiques suite au retraitement des données sismiques 3D (trois dimensions). Ces travaux d’évaluation ont permis l’identification d’un certain nombre de prospects et leads dans cette zone".

"Il s’agit de ressources prospectives qui sont estimées sur la base d’évaluations de données géologiques et géophysiques, supposées exister dans des accumulations et non encore découvertes. L’incertitude sur ces valeurs est grande, nécessitant ainsi d’être confirmées par un ou plusieurs forages.

"En conséquence, il est prématuré à l’heure actuelle de dire qu’Europa Oil & Gas a fait une quelconque découverte dans le sens où elle n’a pas encore réalisé de forage au niveau du permis d’Inezgane Offshore", précise l'ONHYM.

Europa Oil & Gas "n'a pas encore démarré le forage"

Un expert dans le domaine, joint par nos soins, estime également qu’il ne s’agit pas de la découverte d’une réserve de pétrole, puisque la société britannique “n’a pas encore démarré le forage”. “Sur leur site, il est indiqué qu’ils recherchent des partenaires financiers pour le forage, qui est la partie la plus difficile et pour laquelle il faut compter entre 20 et 30 millions de dollars”.

Dans son communiqué, la société mentionne les ressources identifiées en utilisant le terme “unrisked” qui signifie, selon cet expert, qu’il n’y a pas de prise des paramètres de risques. A ne pas confondre avec “derisked” qui signifie qu’il n’y a pas de risques. Autrement dit : le document publié par Europa Oil & Gas indique que "le volume recouvrable, dans le plus optimiste des cas, dépasse 1 milliard de barils". Et ce, “dans les cinq premiers prospects”. Là encore, comme le souligne notre interlocuteur, “la société parle uniquement de prospects”.

Pour cet expert, cette annonce succède à “une réinterprétation des données, probablement après l’utilisation d’une nouvelle imagerie. Des lignes sismiques ont été faites et réinterprétées avec de nouveaux logiciels permettant de faire une évaluation des volumes qui sont dans ce réservoir”.

Ainsi, notre interlocuteur s’attend à ce que la société, après la publication des résultats intérimaires, lance une campagne de marketing “pour lever des financements” et démarrer par la suite le forage.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M: Communiqué financier des comptes Semestriels 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.