χ

Cafouillage autour de la 'faillite' du Liban et de sa banque centrale

Le Premier ministre libanais et le gouverneur de la Banque du Liban démentent la faillite du pays et de sa banque centrale.

Cafouillage autour de la 'faillite' du Liban et de sa banque centrale

Le 5 avril 2022 à 15h49

Modifié le 6 avril 2022 à 10h10

Le Premier ministre libanais et le gouverneur de la Banque du Liban démentent la faillite du pays et de sa banque centrale.

Lors d’un récent entretien télévisé sur la chaîne locale Al Jadeed News, le vice-premier ministre libanais, Saadé Chami, a affirmé que l’Etat était en faillite, tout comme la Banque du Liban, banque centrale du pays.

Ses déclarations n’ont pas tardé à provoquer un cafouillage. Elles ont en effet été démenties par le Premier ministre et le gouverneur de la Banque du Liban.

"Les propos de Saadé Chami ont été tronqués", a déclaré le Premier ministre, Najib Mikati, dans une déclaration à la presse. "Le vice-premier ministre libanais parlait de la liquidité et non de la solvabilité", a-t-il ajouté.

"Ce qui circule sur la faillite de la banque centrale est faux", a indiqué de son côté le gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salameh, dans un communiqué repris par l’Agence nationale d’information.

"Malgré les pertes qui ont affligé le secteur financier dans le pays, la Banque du Liban continue d’exercer le rôle qui lui est confié en vertu de l’article 70 de la loi monétaire et de crédit", a-t-il poursuivi.

Le gouvernement libanais, en coopération avec le Fonds monétaire international (FMI), est en train d’établir un plan de relance pour remédier à ces pertes, précise le communiqué.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.