χ

Albares invite Blinken à « unir les efforts pour résoudre ensemble la question du Sahara »

Étrange déclaration de José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères, qui ne trouve d’ailleurs pas d’écho public côté américain pour le moment.

Albares invite Blinken à « unir les efforts pour résoudre ensemble la question du Sahara »

Le 19 janvier 2022 à 9h05

Modifié 19 janvier 2022 à 16h50

Étrange déclaration de José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères, qui ne trouve d’ailleurs pas d’écho public côté américain pour le moment.

La rencontre Blinken-Albares, le mardi 18 janvier 2022 à Washington, a fait l’objet d’un communiqué de cinq lignes sur le site du département d’État américain ; communiqué qui ne figure même pas sur la home page du site.

Le communiqué n’évoque, en des termes généraux, que la coopération transatlantique et la situation en Amérique latine. La coopération transatlantique s’impose en effet en tête des préoccupations communes, puisque Madrid reçoit un sommet de l’OTAN dans quelques jours.

Idem pour le tweet de Blinken :

Côté espagnol, le son de cloche est différent. Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a déclaré à l’issue de la rencontre qu’il avait convenu avec son homologue américain « d’unir leurs forces pour la résolution du conflit au Sahara Occidental, qui prend déjà trop de temps ». « Nous avons convenu d’unir nos forces pour résoudre ce conflit qui n’a que trop duré et pour lequel une solution doit être trouvée », a souligné le ministre espagnol, cité par la presse de son pays.

‘De quoi je me mêle ?’

Albares rencontrera Staffan de Mistura vendredi 21 janvier à Madrid. De Mistura aura eu, entre-temps, des entretiens à Rabat, Alger, Tindouf et Nouakchott. De Mistura est l’envoyé personnel du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU). Son objectif, tel que défini dans la dernière résolution de l’ONU, consiste à relancer le processus des tables rondes avec la participation de toutes les parties.

L’intervention d’Albares dans ce contexte précis est difficilement lisible. Le Maroc a-t-il été mis au courant de cette initiative ? Et que contient-elle? S’agit-il de la volonté de s’octroyer un rôle régional ? Ou d’une forme de pression indirecte sur le Maroc ?

Bref, il semble difficile de croire que le Maroc approuvera une telle intrusion espagnole dans un dossier géré exclusivement par le Conseil de sécurité, qui a clairement défini les paramètres de solution. Ou bien le Maroc était au courant de cette initiative, et dans ce cas on doit attendre et voir. Ou bien il ne l’était pas, et dans ce cas on pourra parler d’intrusion, voire d’ingérence.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ciments du Maroc : Post Conseil d’Administration du 23 mars 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.