χ

Ces situations allergiques ne contre-indiquent pas la vaccination anti-Covid-19

Le ministère de la Santé a mis à jour les contres indications à la vaccination anti-Covid-19. Voici les principaux changements par rapport à la précédente circulaire.

Ces situations allergiques ne contre-indiquent pas la vaccination anti-Covid-19

Le 24 juin 2021 à 14h09

Modifié 24 juin 2021 à 14h59

Le ministère de la Santé a mis à jour les contres indications à la vaccination anti-Covid-19. Voici les principaux changements par rapport à la précédente circulaire.

Dans une circulaire adressée le 15 juin au corps médical, Khalid Ait Taleb liste les situations dans lesquelles la vaccination n'est pas contre-indiquée. 

"Les situations allergiques citées dans ce qui suit en dehors du choc anaphylactique et de l’œdème de Quincke ne contre-indiquent pas la vaccination anti Sars-Cov-2", lit-on sur le document, à savoir:

-Les réactions allergiques aux produits de contraste iodés (utilisés en imagerie médicale), les allergies aux médicaments (la pénicilline, l’aspirine ou l’ibuprofène, les anesthésiants…), les allergies au latex ;

-Les antécédents de réactions allergiques aux insectes, venin d’hyménoptères (abeille, guêpe, frelon), aux allergies inhalées (acariens, pollen, squames d’animaux, moisissures) et aux aliments;

-Les personnes souffrant d’urticaire chronique ou d’angio oedème;

-Les personnes souffrant de rhinites, conjonctivites, asthme, eczéma de contact;

-Les personnes ayant une allergie aux pneumallergènes;

-Les personnes ayant des antécédents familiaux allergiques, y compris d’anaphylaxie.

La circulaire rappelle par ailleurs que les deux vaccins utilisés jusqu’à aujourd'hui dans la campagne de vaccination contre le Sars-Cov-2 restent contre indiqués dans les situations suivantes :

-Femmes enceintes et allaitantes;

-Personnes ayant des antécédents de réaction allergique systémique grave (choc anaphylactique ou œdème de Quincke);

-Personnes ayant des antécédents de réaction allergique à une dose précédente de ce vaccin;

-Personnes ayant une maladie infectieuse en phase aigüe (y compris le Covid-19), jusqu’à leurs guérisons.

Il n'y a eu aucun changement à ce niveau par rapport à la précédente circulaire relative aux contre-indications à la vaccination.

ATK rappelle aussi "que les personnes vaccinées doivent être gardées en observation dans la station de vaccination au moins 15 min après l’acte vaccinal sous l’encadrement médical pour déceler tout effet indésirable immédiat et qui peut survenir suite à l’utilisation des vaccins contre le Sars-Cov-2, avec la nécessité de maintenir les gestes barrières".

"Il faut aussi veiller à la disponibilité des trousses d’urgence dans toutes les stations et points de vaccination sous l’encadrement des médecins de la station de vaccination de la circonscription sanitaire, ainsi que la mise en place d’un dispositif de transport sanitaire permettant le transfert des cas dans les meilleurs délais via des ambulances équipées dédiées à cet effet", conclut le document.

Lire aussi: Vaccination: Aït Taleb « exige » une prise en charge rapide des patients présentant des effets indésirables

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M: Communiqué financier des comptes Semestriels 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.