Eté 2021: La baisse des prix du maritime et de l’aérien coûtera 4,5 milliards de DH à l’Etat

Le chef du gouvernement a présenté, mardi 22 juin au parlement, le dispositif d'accueil et d'accompagnement des Marocains résidant à l'étranger (MRE), durant les circonstances exceptionnelles induites par la pandémie du Covid-19. Voici ce qu'il faut retenir de son passage.

Eté 2021: La baisse des prix du maritime et de l’aérien coûtera 4,5 milliards de DH à l’Etat

Le 22 juin 2021 à 18h31

Modifié 5 juillet 2021 à 12h33

Le chef du gouvernement a présenté, mardi 22 juin au parlement, le dispositif d'accueil et d'accompagnement des Marocains résidant à l'étranger (MRE), durant les circonstances exceptionnelles induites par la pandémie du Covid-19. Voici ce qu'il faut retenir de son passage.

Notons que la baisse des prix, prévue à l’origine pour les MRE, a été étendue à tous les Marocains.

A l’occasion de la séance mensuelle des questions de politique générale au parlement, Saâdeddine El Othmani a livré de nouveaux détails sur le dispositif, mis en place pour assurer le retour des MRE dans les meilleures conditions.

Il a en premier lieu rappelé que « 5 millions de Marocains vivent à l’étranger, soit environ 12% de la population marocaine, dont plus de 85% se trouvent en Europe. 180.000 sont déjà rentrés au Maroc depuis le 15 juin dernier, dont 65% durant environ une semaine ».

Maritime: la subvention des traversées coûtera 2 milliards de DH à l’Etat

El Othmani a ensuite livré de nouveaux détails concernant le retour des MRE par voie maritime. Il a ainsi rappelé que 8 navires ont été mobilisés au départ de trois ports européens (Gène en Italie, et Sète et Marseille en France) », soulignant que « la capacité initiale de ces navires est d’environ 20.000 passagers et 5.000 voitures par semaine ». 

« Un autre navire, d’une capacité de 4.000 passagers et 1.000 voitures par semaine, a également été mobilisé », a-t-il ajouté, notant que « les lignes desservies par celui-ci sont Marseille – Tanger Med et Gènes – Tanger Med« .

[MAJ: 3 juillet 2021 Deux autres navires ont été affrétés par le Maroc pour des lignes maritimes avec la France et l’Italie afin de renforcer l’offre destinée à faciliter le retour des MRE].

« A terme, la capacité totale de ces navires passera à environ 48.000 passagers et plus de 15.000 voitures par semaine, ce qui permettra de couvrir les traversées programmées du 15 juin au 15 septembre 2021, avec une estimation de 650.000 passagers et 180.000 voitures ».

El Othmani a également annoncé que « ces lignes seront renforcées. Les autorités concernées multiplient les consultations avec les compagnies maritimes desservant l’Europe, dans le but d’ajouter de nouvelles lignes à celles traditionnelles reliant le Royaume aux ports de Marseille, Gènes, et Sète. »

« D’autres consultations sont également en cours avec les autorités portugaises, pour le lancement de nouvelles lignes vers Tanger Med au départ du port portugais Portimao ».

« Dans ce sens, et pour respecter le protocole sanitaire en vigueur pour les voyages par voie maritime, les navires  mobilisés seront dotés de laboratoires mobiles et des ressources humaines nécessaires pour la réalisation de tests PCR à bord, dans les cas exceptionnels suivants:

  • Incapacité d’un passager de délivrer un test PCR négatif;
  • Un test PCR dépassant les 48 heures exigées à l’embarquement et à l’arrivée sur le territoire national;
  • Apparition de symptômes du Covid chez un ou plusieurs passagers durant la traversée;
  • Un test PCR falsifié. »

Concernant les tarifs, le Chef du gouvernement a rappelé que les prix de référence des billets aller-retour, avec voiture, pour une famille de 4 personnes ont été ramenés à 450 euros pour une ligne moyen-courrier et à 995 euros pour une ligne long-courrier.

Il a également rappelé que le Conseil du gouvernement a adopté, jeudi 17 juin, un projet de décret instituant une indemnité de transport maritime au profit des MRE voyageant à bord des lignes reliant les ports de France, d’Italie et du Portugal à ceux du Maroc. Cette indemnité sera au profit des MRE effectuant un seul et unique aller-retour par voie maritime durant la période allant du 15 juin au 30 septembre. « Sont concernées les voyageurs ayant acheté leurs billets à des prix très élevés« , soit avant la fixation des tarifs ci-haut.

Enfin, il a noté que « la subvention de la baisse des prix du maritime coûtera 2 milliards de DH à l’Etat ».

Aérien: la subvention des billets coûtera 2,5 milliards DH à l’Etat

Pour ce qui est des voyages par voie aérienne, le chef du gouvernement a souligné que « 2,5 millions de sièges ont été mis en place par Royal Air Maroc entre le 15 juin et le 15 septembre, contre 358.000 sièges durant la même période de l’année passée ».

« Au 21 juin 2021, environ 45% de ces sièges ont été réservés, soit 1.080.000 billets« , a-t-il ajouté.

« Il est prévu que plus de 80 lignes internationales seront opérationnelles cet été. Ce chiffre pourrait augmenter selon l’évolution de la situation épidémique et le classement des pays (listes A et B). Ces lignes seront également renforcées à travers le réseau local, qui comprend près d’une vingtaine de lignes dont les vols ont été renforcés, notamment à Marrakech et Agadir ».

Par ailleurs, « d’autres vols directs seront également lancés, à l’instar de celui reliant Dakhla à Paris, lancé par RAM le 18 juin dernier ».

« Royal Air Maroc a également renforcé son programme de vols avec les pays qui connaissent une concentration des MRE, à raison de 315 vols par semaine entre le 15 juin et le 15 septembre, reliant le Maroc aux cinq principaux pays européens: France, Italie, Espagne, Belgique et Royaume-Uni ».

Dans le détail, « 162 vols par semaine sont programmés vers la France, contre 49 durant l’été 2020, 76 vols vers l’Espagne, contre 8 en 2020 et 35 vols vers l’Italie, contre 8 en 2020″.

El Othmani a aussi rappelé les prix exceptionnels mis en place par la RAM pour les différentes destinations (Europe, Amérique du Nord, Afrique, Turquie, Russie et Tunisie), notant que « pour éviter de monopoliser les réservations, ces billets sont nominatifs ».

« La subvention de la baisse des prix de l’aérien coûtera ainsi 2,5 milliards de DH à l’Etat » a conclu le Chef du gouvernement.

Lire aussi:

Ligne Tanger-Med-Portimao (Portugal): ce que l’on sait pour le moment

Les tarifs exceptionnels de la RAM étendus à tous les passagers de l’étranger vers le Maroc, Marocains ou pas 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

GADP : Communiqué trimestriel T3 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.