Visas. Chasse aux intermédiaires: TLS contact passe à l’attaque

C'est le grand ménage autour de TLS contact Casablanca. Les autorités locales ont procédé durant la matinée du mardi 23 avril à la saisie des matériels de travail des intermédiaires installés dans les environs de l'entreprise. Plusieurs interpellations.

Visas. Chasse aux intermédiaires: TLS contact passe à l’attaque

Le 23 avril 2019 à 13h33

Modifié 11 avril 2021 à 2h42

C'est le grand ménage autour de TLS contact Casablanca. Les autorités locales ont procédé durant la matinée du mardi 23 avril à la saisie des matériels de travail des intermédiaires installés dans les environs de l'entreprise. Plusieurs interpellations.

L’information nous a été communiquée par une source présente au moment des événements. Les autorités casablancaises font le tour de tous les bureaux des intermédiaires pour saisir leur matériel informatique.

Ces personnes ont été arrêtées et emmenées par les autorités.

Il y a quelques mois, l’entreprise a déposé une plainte auprès des autorités de la ville contre ces intermédiaires pour « pratique illégale ». Une enquête a été ouverte par la police et une série d’interrogatoires a été ordonnée. 

Pour rappel, les intermédiaires sont des personnes travaillant dans un bureau ou à titre personnel, qui fournissent aux demandeurs de visas des services dans leurs procédures de demandes, qui peuvent aller du conseil, au formulaire ou la prise de rendez-vous, … 

« Nous ne faisons rien d’illégal. Les gens qui trouvent des difficultés ignorent comment faire ou n’ont pas le temps de constituer leur dossier de demande de visa, s’adressent à nous. Nous proposons une aide qui est rémunérée. Nous travaillons dans le respect de la législation en cours. Nous n’avons rien inventé », témoigne un intermédiaire. 

Pour rappel, TLS avait déconseillé, il y a quelques mois, aux demandeurs de visa d’avoir recours à tout intermédiaire « prétendant offrir des facilités non prévues par la réglementation française ». « Il n’existe aucune autre voie que celle décrite sur le portail France-visas pour obtenir un visa, les autres propositions ne visant qu’à obtenir indûment une rémunération pour des services que les intermédiaires auto-proclamés ne sont pas en mesure de fournir. »

Lire aussi:

Visa / France : Une nouvelle procédure de demande à partir du 1er décembre

France-visas : Les raisons de l’allongement des délais de prise de rendez-vous 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMORENTE INVEST : Indicateurs d’activité du T1 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.