Grève des étudiants en médecine: s’achemine-t-on vers la fin du blocage?

Le ministre de la Santé et le ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur se sont réunis vendredi 12 avril avec des représentants des étudiants en médecine et en pharmacie.

Grève des étudiants en médecine: s’achemine-t-on vers la fin du blocage?

Le 17 avril 2019 à 13h47

Modifié 11 avril 2021 à 2h42

Le ministre de la Santé et le ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur se sont réunis vendredi 12 avril avec des représentants des étudiants en médecine et en pharmacie.

La réunion a connu la participation des secrétaires généraux des départements de l’Enseignement supérieur et de la Santé.

Selon un communiqué commun, le ministère de la Santé s’engage donc à:

– prendre toutes les mesures nécessaires pour la mise à niveau, l’extension et l’amélioration des espaces de stages hospitaliers, y compris ceux d’Agadir et Tanger;

– assurer la mise en place de centres de médecine dentaire au service des facultés de Rabat et Casablanca

– faciliter l’accès au matériel technique nécessaire pour les travaux pratiques et stages de formation

– réviser les cahiers des normes pédagogiques nationaux du diplôme de médecin, de médecin pharmacien et de médecin dentiste, en vue de son amélioration

– faire bénéficier les étudiants en pharmacie d’une bourse comme indemnité sur leurs missions durant le 5 années de formation.

Cette réunion a été également l’occasion pour le ministère de rappeler les points suivants:

– Les CHU sont des espaces fondamentaux de stages pour les étudiants des facultés publiques. Les facultés privées doivent mettre en place des CHU privés pour ses étudiants.

– Le concours des médecins et médecins dentaires internes ne subira aucun changement. En effet, la loi ne permet pas aux étudiants inscrits dans les facultés de médecine privées de passer le concours d’accès des médecins, pharmaciens et médecins dentistes internes relevant des facultés publiques;

– Le concours réservés aux médecins, pharmaciens et dentistes internes fera l’objet de futures discussions dans le cadre d’une prochaine réforme du 3e cycle, avec une augmentation des postes en question.

Au terme de cette réunion, qui s’inscrit dans la continuité de celles des 11 février et 15 et 29 mars 2019, les différentes parties ont appelé les étudiants à reprendre les cours et à mener à terme leur année universitaire.

Jugée positive, la rencontre a été marquée par la participation des directeurs des CHU et doyens des facultés concernées.

Pour rappel, les étudiants des sept facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire du Maroc, qui sont en grève des cours, réclament au ministère, entre autres, un nouveau projet consensuel pour le déploiement des ressources humaines dans les zones enclavées, la revalorisation des indemnités des étudiants (3e à 5e année, 6e année et 7e année) et la révision de l’ordre des concours de résidanat, d’internat puis d’intégration.

Ils réclament également l’augmentation des gardes des médecins résidents qui n’ont pas été payés depuis 2011 et l’augmentation salariale des jeunes médecins qui touchent 8.000 DH par mois.

Lire aussi:

Les étudiants en médecine appellent à une manifestation le 28 octobre 

3.600 médecins internes et résidents menacent d’une démission collective 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aluminium du Maroc : Communiqué de presse suivant la réunion du Conseil d’Administration, réuni le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.