χ

African Lion: exercice de décontamination au port militaire d’Agadir

Un exercice de synthèse s'est déroulé lundi 1er avril au port maritime militaire d’Agadir, en vue d’évaluer la réactivité de l’unité de Secours et Sauvetage des Forces armées royales (FAR) pour faire face à une situation de crise présentant des risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques.

African Lion: exercice de décontamination au port militaire d’Agadir

Le 2 avril 2019 à 10h46

Modifié 11 avril 2021 à 2h41

Un exercice de synthèse s'est déroulé lundi 1er avril au port maritime militaire d’Agadir, en vue d’évaluer la réactivité de l’unité de Secours et Sauvetage des Forces armées royales (FAR) pour faire face à une situation de crise présentant des risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques.

Baptisé « African Lion/MTX 2019 », cet exercice vise notamment à évaluer les capacités opérationnelles et tactiques de la compagnie NRBC de l’unité de Secours et Sauvetage (USS) des FAR sur la réactivité, le déploiement, le redéploiement rapide, la capacité de reconnaissance et de détection ainsi que sur la capacité de décontamination d’un grand nombre de personnes infectées.

Afin de mettre en œuvre les moyens et le personnel de la compagnie de défense NRBC de l’USS des FAR, dans un scénario très proche du réel, le thème de l’exercice MTX de l’African Lion 2019 a été conçu comme suit:

« La Marine royale a reçu des renseignements sur un navire de pêche suspect battant pavillon étranger, se trouvant au large d’Agadir et transportant des matières dangereuses. Le secteur maritime de la zone sud a dérouté une unité Combattante (UC), en patrouille sur zone, pour l’intercepter et le conduire au port d’Agadir.

Peu de temps après l’accostage du navire en question, l’équipe d’arraisonnement de l’UC ainsi que l’équipage du navire de pêche font état de brûlures, de vomissements et de difficultés respiratoires, et demandent une assistance médicale. A cet effet, le commandement a ordonné l’enlèvement d’une section NRBC de l’USS, par voie aérienne depuis Kénitra, et son déploiement au port d’Agadir, pour conduire des opérations de décontamination et d’Evasan (évacuation sanitaire NDLR) massives des blessés en collaboration avec le personnel médical du port militaire”.

Faisant preuve de rigueur et de célérité à leur arrivée au port maritime militaire d’Agadir, les éléments de l’USS, munis de leurs équipements, ont été déployés rapidement tout en testant leur capacité de reconnaissance et de détection de la menace NRBC.

Avec le même entrain, ils ont mis place tout le dispositif médical nécessaire en cas de situation de crise NRBC en montant une tente médicale. Ensuite, la section NRBC de l’USS a procédé à l’opération de décontamination et d’évacuation des personnes blessées avant de leur prodiguer les soins.

L’exercice maroco-américain « African Lion 2019 », qui se déroule dans la région d’Agadir, Tifnit, TanTan, Tata, et Ben Guérir, implique des milliers de militaires et un nombre très important de matériel.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

ALUMINIUM DU MAROC : Communiqué post Conseil d’Administration du 24 Mars 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.