χ

Cosumar investit 490 MDH dans une nouvelle raffinerie de sucre en Arabie saoudite

Le groupe s’est engagé dans le co-investissement dans une nouvelle raffinerie de sucre en Arabie, en partenariat avec les entreprises saoudiennes "Consolidated brothers company" et "Industrial projects development company".

Cosumar investit 490 MDH dans une nouvelle raffinerie de sucre en Arabie saoudite

Le 29 septembre 2016 à 16h22

Modifié 29 septembre 2016 à 16h22

Le groupe s’est engagé dans le co-investissement dans une nouvelle raffinerie de sucre en Arabie, en partenariat avec les entreprises saoudiennes "Consolidated brothers company" et "Industrial projects development company".

Cosumar, qui participera à hauteur de 460 millions de DH dans le capital de la nouvelle société, a indiqué via un communiqué, publié ce 29 septembre, que ce projet traduit la volonté du groupe de poursuivre son ambition de développement et de diversification de son activité à l’international.

"Avec une contribution de 43,275% au capital de la société "Durrah advanced development co" qui porte le projet "Durrah Sugar Refinery", le groupe Cosumar accélère ainsi son ouverture à l’international dans le métier du raffinage de sucre", relève la même source.

La nouvelle raffinerie s’appuiera sur l’expertise métiers de l'entreprise marocaine en termes de raffinage et de conditionnement de sucre et sur le savoir-faire confirmé de ses partenaires saoudiens en matière de développement et de déploiement de projets industriels, mais également de connaissance des marchés de l’Arabie saoudite et de sa région.

D’une capacité annuelle nominale de 840.000 tonnes, la raffinerie "Durrah Sugar Refinery" vise à la fois les besoins du marché local et l’exportation dans la région MENA, dont les besoins annuels dépassent les 4 millions tonnes de sucre. Elle sera implantée sur un terrain de 15 ha dans un port de la Mer Rouge, au nord-ouest de l’Arabie saoudite.

Cosumar précise, à ce propos, que la position géographique stratégique et les choix des procédés et des technologies retenus constituent les leviers favorables de compétitivité du projet.

Le groupe ajoute aussi que sa contribution dans le capital de la société a été totalement transférée sur un compte sous séquestre, dans l’attente de la finalisation des démarches administratives et notamment de l’accord d’approvisionnement en produits énergétiques, notant que la mise en exploitation de la raffinerie est prévue au cours du deuxième trimestre 2019.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Société Aluminium du Maroc : Indicateurs financiers du troisième trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.