Casablanca peine à lever des fonds à l’international

Le 23 novembre 2015 à 12h31

Modifié 23 novembre 2015 à 12h31

La commune urbaine de Casablanca peine à mobiliser les fonds nécessaires au plan de développement de la ville. C’est ce que rapporte notre confrère Le Matin en annonçant la difficulté, pour la commune de la capitale économique, d’obtenir la garantie de l’Etat exigée par la Banque mondiale pour un prêt de 200 millions de dollars.  

Toujours selon Le Matin, la commune urbaine de Casablanca a sollicité cette garantie sous le mandat de Mohamed Sajid, alors président du conseil de la ville et depuis, c’est le blackout.

Abdelaziz El Omari, le successeur de Sajid, a repris le dossier sans donner de visibilité sur son aboutissement. Le maire de la capitale économique est resté injoignable.

Précisons enfin que le plan de développement de Casablanca porte sur 33,6 milliards de DH dont 3,5 milliards à mobiliser par la commune urbaine de Casablanca.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Acquisition par la banque centrale populaire (BCP) de la participation de CIH Bank dans Maroc leasing et Maghreb titrisation

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Retour sur les 100 jours de Mehdi Bensaid au ministère de la Jeunesse, la culture et de la communication