χ

Gestion déléguée: Amendis livre ses explications

L’affaire Amendis sera au centre de la séance de questions orales que tient la Chambre des Représentants mardi après midi.

Gestion déléguée: Amendis livre ses explications

Le 17 novembre 2015 à 12h04

Modifié 17 novembre 2015 à 12h04

L’affaire Amendis sera au centre de la séance de questions orales que tient la Chambre des Représentants mardi après midi.

Plus précisément, il s'agit de la gestion déléguée de l’eau, de l’électricité et de l’assainissement dans les grandes villes. 

C’est le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, qui répondra à au moins deux questions orales concernant Amendis et la gestion déléguée. Dans les villes du Nord, la tension persiste même si le nombre de manifestants et de protestataires a fortement baissé. Sur le plan politique, tous les courants qui ont pris position l’ont fait en faveur des usagers et contre Amendis.

Dans ce contexte, la société Amendis a diffusé ce mardi matin un long communiqué explicatif, dont voici le texte intégral. Nos lecteurs se feront leur propre opinion.

"Depuis plusieurs semaines, des manifestations se sont déroulées àTanger pour protester, en particulier, contre "la cherté des factures" Amendis.

"Délégataire des services publics de distribution d’électricité, d’eau potable et des services d’assainissement liquide dans la Wilaya deTanger, la société Amendis souhaite apporter les importantes précisions suivantes:

"1. Montant des factures: celui-ci résulte du système de tarification (tranches de consommation), du niveau de prix (nombre de dirhams par m3 ou kWh) et bien sûr de la consommation de chaque client.

"•Le système de tarification s’applique à l’échelle nationale; il est le même dans toutes les villes du Royaume, à Tanger comme ailleurs.

"•Le niveau de prix appliqué au sein de la Wilaya de Tanger est arrêté par les communes; il tient compte notamment du prix d’achat auprès de l’ONEE, lequel est défini par le gouvernement. Les tarifs ainsi appliqués par Amendis sont très proches de ceux pratiqués dans le reste du pays, et même parfois inférieurs.

"•Le montant de la facture varie aussi en fonction de la consommation de chaque client, mesurée au compteur. Chaque mois, 95% des compteurs sont effectivement relevés par les agents d’Amendis. Pour les 5% restants (compteurs inaccessibles en l’absence du client, etc.), la facturation se fait sur la base d’une estimation étudiée, corrigée dès qu’une relève effective du compteur intervient.

"2. Compteurs communs à plusieurs logements:

"•L’Autorité Délégante de Tanger, en concertation avec Amendis, a mis en œuvre depuis plusieurs années un programme de pose de compteurs supplémentaires, là où c’est techniquement possible. Pour accroître le nombre de compteurs supplémentaires, l’Autorité Délégante vient de consentir, le 21 octobre dernier, un rabais sur la participation financière qu’elle perçoit en ce cas auprès de chaque demandeur.

"•Lorsque pour des raisons techniques, il n’est pas possible de poser des compteurs supplémentaires, une tarification particulière, fonction du nombre de familles concernées et se traduisant par une baisse du montant facturé, peut être mise en place. L’octroi de cette facturation particulière est fait par les autorités locales, sur la base de critères définis par le gouvernement.

"•L’Autorité Délégante de Tanger vient, également le 21 octobre dernier, d’en prendre la décision et a transmis à Amendis une liste de compteurs communs devant désormais être facturés sur la base de ce régime particulier, en lui demandant de l’appliquer avec effet rétroactif, à compter du mois de juillet 2015.

"En quelques jours, Amendis a ainsi édité plus de 80.000 factures nouvelles, et annulé les factures correspondantes précédemment émises. Ces factures concernent environ 10.000 clients sur les plus de 540.000 que compte Amendis.

"3. Dialogue et mesures engagées: pour répondre aux revendications exprimées ces dernières semaines à Tanger, Amendis rappelle qu’elle exerce son activité dans le cadre d’un contrat passé avec les communes, sous l’autorité du Ministère de l’Intérieur.

"Tout au long de cette période, Amendis a travaillé en étroite concertation avec l’ensemble de ses mandants. De nombreuses réunions de travail et des échanges permanents ont été conduits avec le Ministère de l’Intérieur, la Mairie de Tanger et plus généralement l’ensemble des autorités locales.

"Amendis a également recherché le dialogue et la concertation avec ses clients :

• A travers des réunions régulières avec près de 40 associations de quartier ;

• En assurant un accueil et un suivi aussi serein que possible des demandes ou réclamations individuelles de ses clients.

"Au terme des concertations avec l’ensemble des parties prenantes, un plan d’action en 8 points a été élaboré. Ce plan, tel que présenté par les autorités, porte sur la révision des factures, l’installation des compteurs individuels,  les modalités de relève des compteurs, la procédure des coupures pour impayés, l’accueil et la gestion de la clientèle, le traitement des réclamations… Sa mise en œuvre est en cours, au rythme et selon les modalités définies avec les autorités publiques.

"4. Révision du contrat de gestion déléguée: un grand nombre d’inexactitudes ou de contre-vérités sont relayées.

"Le principe de la révision est prévu par le contrat de délégation lui-même, cette revue devant être menée tous les cinq ans.

"Dans les faits, les travaux de la première révision du contrat de Tanger ont été menés de concert avec l’Autorité Délégante et finalisés en juin 2015.

"Ces travaux doivent se traduire par la signature d’un avenant au contrat de gestion déléguée, permettant notamment d’adapter la conduite du service public aux attentes de la population. Ce contrat révisé, prévu pour entrer en vigueur au plus tard le 1er juillet 2015, est toujours en attente de sa validation finale par l’ensemble des communes membres de la Wilaya deTanger, une seule d’entre elles l’ayant fait à ce jour.

"Amendis, partenaire des collectivités et des autorités locales est respectueuse de leurs choix et attentive à toutes leurs suggestions concernant son domaine d’activité.

"Elle accompagne les grands projets structurants de la ville notamment Tanger Métropole, tout en veillant à la continuité de l’alimentation en eau potable et en électricité, dans le but d’améliorer de façon continue le service offert.

"Amendis, à travers ses agences et chacun de ses employés, reste toujours à l’écoute de ses clients pour les informer et traiter leurs demandes en leur fournissant les réponses adéquates dans les meilleurs délais.»

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Mutandis : Communiqué financier T3 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Point de presse suite au Conseil de gouvernement du jeudi 26 mai 2022