χ

Automotive Meetings de Tanger : 500 participants et 7 grands constructeurs attendus

La 4ème édition des AMT accueillera au moins sept constructeurs automobiles à partir du 29 octobre prochain parmi lesquels Renault-Nissan, Peugeot-Citroën, Ford, Datsun, Tata Motors et Proton. Le secteur atteindra 4 MMDH de chiffre d’affaires en 2014.  

Automotive Meetings de Tanger : 500 participants et 7 grands constructeurs attendus

Le 23 septembre 2014 à 11h20

Modifié 23 septembre 2014 à 11h20

La 4ème édition des AMT accueillera au moins sept constructeurs automobiles à partir du 29 octobre prochain parmi lesquels Renault-Nissan, Peugeot-Citroën, Ford, Datsun, Tata Motors et Proton. Le secteur atteindra 4 MMDH de chiffre d’affaires en 2014.  

Cette année,  sept grands constructeurs automobiles participeront aux Automotive Meetings de Tanger (AMT), le rendez-vous marocain des professionnels de l’automobile :

Nissan et les cadres de Datsun que Renault-Nissan relance en Inde,

Peugeot-Citroën (PSA) à la recherche de gains de productivité,

Ford qui développe une usine plus importante que Renault Tanger-Med à Valence,

-l’Indien Tata Motors,

-le Malaysien Proton.

Autour d’eux se trouveront plus de 50 équipementiers de rang 1 parmi les plus importants de la planète : les Japonais Yazaki, Denso et Takata ; les Américains Delphi, Polydesign et ECI ; les Français Valeo, Saint-Gobain, Snop et GMD ; les Espagnols Bamesa, Antolin et Viza.

« 500 participants au total sont attendus » indique à Médias 24 Tajeddine Bennis de l’Association marocaine des industries et de la construction automobile (Amica), organisatrice de l’événement. Ils étaient moins de 200 en 2012.

L’un des arguments clés de Tanger est sa proximité de 22 sites d’assemblage situés en Europe, tous situés à moins de 48 heures du port de Tanger-Med.

4 MMDH de chiffre d’affaires en 2014

Le secteur automobile marocain prévoit un chiffre d’affaires de 4 MMDH en 2014. Il compte deux sites de production (Somaca et Renault Tanger-Med) et regroupe 150 équipementiers pour l’essentiel à Tanger, Casablanca et Kénitra. La seule usine Renault de Tanger emploie plus de 5.200 salariés sur un total de 85.000 emplois au niveau national.

« Depuis 2010 et 2012, souligne M. Bennis, Renault a démarré sa 2ème ligne de production et nous avons réorganisé l’Amica et les filières de production. Désormais les conditions de compétitivité industrielle du Maroc sont une réalité, ce n’est pas un discours politique. Renault exporte non seulement des voitures mais aussi des pièces détachées. » M. Bennis, à la tête de la branche marocaine de l’équipementier Snop, explique que son entreprise livre Renault à Tanger mais aussi la Russie, l’Inde, le Brésil et la Colombie.

M. Bennis rappelle également les « victoires » industrielles du Maroc de ces dernières années. Yazaki, Delphi, Fujikura ou GMD, installés à Tanger, construisent de nouvelles usines au Maroc à Kénitra ou à Meknès. Ford Europe dispose désormais de son bureau d’achat à Tanger. PSA étudie l’approvisionnement de son importante usine de Vigo (Espagne) et une unité portugaise à partir de Tanger.

Selon M. Bennis, « les achats de Peugeot-Citroën pour Vigo peuvent égaler le volume des achats de Renault au Maroc soit 400 M d’euros ».

Autre atout industriel du moment que Tajeddine Bennis souligne : « Après la réorganisation de l’Amica, des filières industrielles  et le succès de Renault, le ministère de l’Industrie a mis à la disposition des équipementiers un fonds de 2 MMDH pour investir dans l’amélioration de leur écosystème. Le travail a commencé avec les câbleurs », indique-t-il.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Immorente Invest : Avis de convocation à l’Assemblée Générale Ordinaire réunie Extraordinairement le 7 septembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.