χ

L’Allemagne sur le toit du monde

Grâce à un but du génial Mario Götze à la 113ème minute, l'Allemagne est sacrée championne du monde pour la quatrième fois de son histoire, au cours d’un match haché mais pour le moins intense, dimanche soir au Stade Maracanã à Rio de Janeiro.   

L’Allemagne sur le toit du monde

Le 13 juillet 2014 à 21h46

Modifié 13 juillet 2014 à 21h46

Grâce à un but du génial Mario Götze à la 113ème minute, l'Allemagne est sacrée championne du monde pour la quatrième fois de son histoire, au cours d’un match haché mais pour le moins intense, dimanche soir au Stade Maracanã à Rio de Janeiro.   

Après 1986 et 1990, l’Allemagne de Müller et l’Argentine de Messi se retrouvent une nouvelle fois en finale du Mondial. Les deux équipes s'étaient d'ailleurs affrontées en 2010 lors d'un quart à sens unique remporté 4-0 par les Allemands. Triste souvenir pour l'Argentine! Quatre ans plus tard, la Mannschaft compte décrocher sa quatrième étoile, tandis que l’Albiceleste cherche à prendre sa revanche et s’emparer par la même de sa 3e Coupe du monde.

Dans cette finale logiquement tendue, vingtième finale de Coupe du monde depuis la création de ce tournoi, le suspense a pris fin à la 113e minute. Mais que ce fut difficile pour l'Allemangne!

D’entrée, l’implacable machine allemande prend les choses en main et imprime un pressing très haut. Mais la première véritable occasion va venir du côté argentin. A la 4e, le virevoltant Lavezzi lance parfaitement Higuain, qui tente sa chance d'une frappe croisée, mais son tir passe loin du but adverse. Après le premier quart d’heure, la possession allemande est indéniable, tandis que les Argentins jouent principalement en contre.

A la 21e, suite à une grossière erreur de la défense allemande, Higuain se retrouve complètement seul face à Neuer, mais tire complètement à côté. A la 30e, Lavezzi offre un super ballon pour Higuain, qui envoie le ballon au fond des filets. Les Argentins exultent, l’attaquant du Napoli pense avoir fait oublier ses précédents ratages, mais l'arbitre assistant lève son drapeau et annule ce but pour une position de hors-jeu irréfutable.

A la 45e, à la suite d’un corner, Höwedes arrive lancé et place un superbe coup de tête qui vient s'écraser sur le poteau. Quelle occasion pour l’Allemagne !

La première mi-temps touche à sa fin, les deux équipes entrent aux vestiaires dos-à-dos après un premier acte sans but mais plutôt animé avec de nombreuses opportunités.

Au retour des vestiaires, Lionel Messi, joliment servi à l'entrée de la surface se décale côté gauche et adresse une puissante frappe croisée du pied gauche qui vient frôler le poteau droit de Neuer. Sans conteste, cette seconde période est encore plus hachée que la première. A mesure qu'on s'approche du terme, le jeu devient plus agressif et les occasions se font de plus en plus rares. Cette finale rappelle celle de 2010 !

A la 75e, le quadruple Ballon d’Or, parti depuis le côté droit de la surface, repique dans l'axe et tente une frappe enroulée du pied gauche qui n'accroche pas le cadre. Les Allemands ne vont pas tarder à réagir. A la 82e, servi sur la droite de la surface, Özil se remet sur son pied gauche et offre une superbe passe à Kroos qui se trouve à l'entrée de la surface. Complètement seul, ce dernier qui tient la balle du match rate totalement sa frappe.  

A quelques minutes de la fin du temps réglementaire, les Allemands sont donc accrochés par les Argentins. On va vers les prolongations!

Lors du premier acte des prolongations, le score reste inchangé. Ce n’est qu’à la 113e minute que l’Allemagne réussit à s’imposer grâce à ses remplaçants.

André Schürrle, entré à la 32e minute, percute côté gauche et centre au premier poteau. Oublié par la défense argentine, Mario Götze, entré à la 88e, réalise un magnifique enchaînement de la poitrine, avant de reprendre de volée du pied gauche dans une position spectaculaire : 1-0. Le jouer de Chelsea offre à son équipe une grosse option sur le titre mondial.

Les supporters Allemands exultent. Angel Merkel se lève et applaudit. Les Allemands doivent encore tenir 6 minutes avant de lever leur 4e Coupe du monde. De leur côté, les Argentins tentent le tout pour le tout pour revenir, mais en vain !

Pour cette vingtième finale de Coupe du monde, la Mannschaft, équipe la plus régulière et la plus impressionnante de ce tournoi, décroche sa quatrième étoile. Une récompense largement méritée! 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank : devient le premier gestionnaire indépendant d’actifs immobiliers locatifs suite à la prise de contrôle de REIM Partners

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.