Le « juif » du PJD s’avère musulman

Cela fait une semaine que la presse présente le cas "sans précédent" d’Isaac Charia, un marocain de confession juive qui a demandé à adhérer au PJD. Mais le principal intéressé, Isaac Charia, a affirmé qu’il est musulman et qu’il n’a jamais dit le contraire.  

Le « juif » du PJD s’avère musulman

Le 23 avril 2014 à 10h30

Modifié 23 avril 2014 à 10h30

Cela fait une semaine que la presse présente le cas "sans précédent" d’Isaac Charia, un marocain de confession juive qui a demandé à adhérer au PJD. Mais le principal intéressé, Isaac Charia, a affirmé qu’il est musulman et qu’il n’a jamais dit le contraire.  

Voici une information insolite où il est question de quiproquos, de malentendus et de spéculations sur fond de (mauvaise?) foi et de foi tout court.

A l’origine de ce qui ressemble à un canular de mauvais goût, une info publiée sur le site du PJD selon laquelle un avocat au barreau de Rabat du nom d’Ishaq Charia veut adhérer au parti islamiste au pouvoir. Un pavé dans la cyber mare! «Il s’agit d’une demande d’adhésion sans précédent en raison du référentiel religieux de son auteur», a écrit le PJD, qui précise que l’homme a été «attiré par le patriotisme, l'intégrité, l'impartialité et l'honnêteté du PJD,  des valeurs qu’il n’a trouvées chez aucun autre parti». Tout ça à la fois!

«Permettez-moi de vous interroger sur la place qu’occupent les juifs marocains au sein du PJD», conclut la lettre de l’avocat relayée par le PJD. Suivez mon regard, l’homme serait lui-même juif marocain! Avec un prénom pareil (Ishaq, c’est Isaac), c’est plausible, probable, certain!

Pour certains, son prénom renvoie systématiquement à des érudits de confession juive: Albéniz pour les mélomanes, Newton pour les néophytes ou Singer pour les amoureux des lettres raffinées. Ce prénom largement répandu parmi les juifs est aussi dans une moindre mesure adopté par des musulmans. En revanche, son nom de famille ne renvoie pas particulièrement à la culture juive. Mais c’est une autre histoire.

L’information a vite été relayée par un site d’information marocain sous le titre racoleur: «un juif marocain veut adhérer au PJD». Sans tarder, d’autres portails friands de sujets à buzz ont recopié l’info. L’info a dépassé les frontières et des sites  israéliens puis français consacrés à l’islam ont écrit qu’un juif allait adhérer à un parti islamiste.

Sur la base de cette spéculation, on pourrait se demander: comment réagiront les hommes intraitables du PJD?  Vont-ils s’offusquer ? Vont-ils gentiment envoyer balader Maître Ishaq Charia? Ou au contraire, le parti de la lampe va-t-il sortir le grand jeu, celui de l’ouverture et de la tolérance? Car après tout, les liens des deux peuples ne sont-ils pas séculaires?

Mohamed Fizazi, leader salafiste a donné pour sa part des déclarations à la presse expliquant en quoi cette adhésion devait se faire, car ne “peut s’opposer à l’adhésion de ce juif au PJD, étant donné qu’il sait à l’avance qu’il a affaire à un parti à référentiel religieux, et que de ce fait il accepte ce référentiel“.

Mais avant d’en arriver là, voyons ce qu'en dit le principal intéressé. Il se trouve que l’avocat du barreau de Rabat n’a pas manqué de réagir du quotidien Sahifat Ennass, ainsi que dans la presse digitale, en rappelant qu’à aucun moment, il n’était précisé dans sa lettre qu’il est juif, et que, surprise surprise, le PJDiste en devenir n’est même pas juif. Si on voulait faire un canular, on n’aurait pas trouvé mieux !

«Je suis musulman de père en fils, mon nom complet est Ishaq Ben Taïb Ben Mohamed, ma famille est connue, elle est musulmane, d’origine andalouse et habite la ville de Tétouan».

Cette erreur d’appréciation est d’autant plus surprenante que l’homme n’est pas un inconnu au bataillon: ancien assistant de Maître Mohamed Ziane, il a aussi été membre de l’alliance de la jeunesse royaliste et membre du Parti libéral marocain.

 

 

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

AJARINVEST : la VL exceptionnelle de l’OPCI « Avenir Patrimoine Sécurité

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Retour sur les 100 jours de Mehdi Bensaid au ministère de la Jeunesse, la culture et de la communication