L’amertume de Benkirane

Le 5 février 2014 à 17h06

Modifié 5 février 2014 à 17h06

 

Abdelilah Benkirane paraissait bien amer en présidant ce week end une réunion du comité central de la Jeunesse de son parti le PJD.

Une partie de son allocution a été réservée à ses "ennemis" et à l'Istiqlal vis-à-vis duquel il a durci le ton. Il a également fustigé une presse (celle qui le critique) traitée de vendue.

"On ne nous a jamais fait de cadeaux" a-t-il dit, donnant l'exemple d'un rendez vous qu'il a demandé à "un ami", l'ancien ministre des Habous, qui a fini par le recevoir en… 1990.

Le référentiel religieux était omni présent et il a conseillé à ses troupes, à plusieurs reprises, de ne jamais perdre de vue ce référentiel moral. A la fin, on l'a vu didactique, faisant la leçon de la chose économique et insistant sur l'importance des "équilibres macro économiques".

Contribuer à Médias24

L’information indépendante a un coût. Soutenez un journalisme crédible et indépendant.

Votre contribution nous aide à protéger notre indépendance pour continuer notre engagement et vous offrir des contenus inédits.

Contribuer

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

PROMOPHARM SA : L’Assemblée Générale ordinaire

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.