χ

EasyJet inaugure la ligne aérienne Marrakech-Toulouse

La compagnie aérienne britannique EasyJet a inauguré mardi 29 octobre 2013 une nouvelle ligne aérienne entre les villes de Marrakech et Toulouse (Sud-ouest de la France).  

EasyJet inaugure la ligne aérienne Marrakech-Toulouse

Le 30 octobre 2013 à 12h28

Modifié 30 octobre 2013 à 12h28

La compagnie aérienne britannique EasyJet a inauguré mardi 29 octobre 2013 une nouvelle ligne aérienne entre les villes de Marrakech et Toulouse (Sud-ouest de la France).  

Cette nouvelle liaison aérienne, qui sera assurée par EasyJet deux fois par semaine tous les mardis et jeudis, «devait permettre à plus de 36.000 Toulousains par an de s'envoler à petit prix vers la ville la plus visitée du Maroc», a souligné la compagnie aérienne.

La même source relève, dans un communiqué, que le lancement de cette nouvelle ligne s'inscrit dans le cadre de la stratégie de la compagnie aérienne à bas prix visant le renforcement de son offre de liaisons aériennes à destination du Maroc et d'offrir toujours plus de choix à ses passagers.

Avec cette nouvelle ligne, EasyJet propose désormais 9 routes entre la France et le Maroc, dont trois à destination de Marrakech. Il s'agit des lignes reliant Paris à Marrakech, Casablanca, Tanger, Fès et Agadir, ainsi que de celles entre Lyon, Casablanca et Marrakech et celle entre Toulouse et la cité ocre.

EasyJet est considérée comme la première compagnie aérienne européenne en termes de réseau.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Wafabail : Résultats au 31 décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.