Centrale Laitière plonge la Bourse de Casablanca dans le rouge

La Bourse de Casablanca a clôturé jeudi dans le rouge, son indice global Masi ayant reculé de 0,58% à 8.356,40 points, plombé notamment par le repli drastique de Centrale Laitière qui venait d'augmenter légèrement le prix du lait, son produit principal.   

Centrale Laitière plonge la Bourse de Casablanca dans le rouge

Le 29 août 2013 à 17h20

Modifié 29 août 2013 à 17h20

La Bourse de Casablanca a clôturé jeudi dans le rouge, son indice global Masi ayant reculé de 0,58% à 8.356,40 points, plombé notamment par le repli drastique de Centrale Laitière qui venait d'augmenter légèrement le prix du lait, son produit principal.   

La tendance est plus accentuée au niveau du FTSE CSE Morocco 15, indice compact développé en partenariat avec le groupe international FTSE et comprenant les grandes capitalisations les plus liquides, qui a chuté de 1,10% à 8.204,78 points.


Cette légère contre-performance du Masi s'explique principalement par la baisse drastique qu'a connue le géant de l'agroalimentaire Centrale Laitière, dont l'action a plombé de 5,97% à 1.401 DH, sur fond de la récente augmentation du prix du lait.

Cette contre-performance suscité l'inquiétude de certains investisseurs quant à la demande de ce produit, "surtout que la hausse a eu un impact antipopulaire sur les réseaux sociaux et a animé le débat au sein des syndicats et des associations de consumérisme", expliquent certains analystes à la MAP.

Ledit indice a également écopé des pertes de la première capitalisation du secteur des mines, Managem, dont le titre a fléchi de 5,31%, alors que le promoteur immobilier Addoha a repris du souffle, avec une hausse de 1,19%, au lendemain d'un repli assez important.


Au niveau du secteur bancaire, la tendance a été globalement dans le rouge, les principales capitalisations ayant fermé dans le rouge, à l'exception du Crédit immobilier et hôtelier (CIH), dont l'action avançait légèrement de 0,46%.


Cette séance a été caractérisée par un vacillement exclusivement dans le rouge, alors que le volume global des échanges continue d'enregistrer un niveau meilleur par rapport à la séance précédente, s'établissant à plus de 22,30 millions de dirhams (MDH), réalisé uniquement sur le marché central et dominé par les transactions portant sur les actions Holcim-Maroc (8,21 MDH), Itissalat Al-Maghrib (3,6 MDH) et CIH (2,96 MDH).

Quant à la capitalisation boursière, elle s'est située à près de 403,89 milliards de dirhams (MMDH).

Les plus fortes hausses ont été réalisées par Risma (+6,90%à 224,50 DH), HPS (+5,99%à 358,25 DH), Fenie Brossette (+4,51% à 144,95 DH), Taslif (+4,40%à 46 DH) et Douja Prom Addoha (+1,19%à 41,50 DH). 


Quant aux plus fortes baisses, elles ont concerné Centrale Laitière (-5,97%à 1.401 DH), Managem (-5,31% à 1.230 DH), Holcim -Maroc- (-4,75% à 1.365 DH), CTM (-4,63% à 206 DH) et Microdata (-4,22% à 90,03 DH).

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc, communication trimestrielle T4 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.