Toxine botulique : le Maroc n'a pas importé les produits incriminés

Les produits laitiers fabriqués par la société Fonterra en Nouvelle Zélande n'ont pas été importés au Maroc. L'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires indique toutefois qu'un dispositif de veille sanitaire a été déclenché.  

Toxine botulique : le Maroc n'a pas importé les produits incriminés

Le 7 août 2013 à 14h33

Modifié 7 août 2013 à 14h33

Les produits laitiers fabriqués par la société Fonterra en Nouvelle Zélande n'ont pas été importés au Maroc. L'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires indique toutefois qu'un dispositif de veille sanitaire a été déclenché.  

Les différentes investigations menées par les services du contrôle de l'Onssa (Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires) sur les importations de produits laitiers à partir de la Nouvelle Zélande ont révélé que l'essentiel des produits laitiers importés de ce pays est constitué du beurre pasteurisé, de fromages et de protéines laitiers qui ne font pas partie des produits concernés par cette alerte, précise un communiqué de l'Onssa.

Toutefois, et par principe de précaution, l'Onssa a saisi tous ses services de contrôle opérant au niveau des directions de contrôle et de la qualité (DCQ) et des postes d'inspection frontaliers du royaume pour renforcer le contrôle sanitaire à l'importation de tous les produits laitiers fabriqués dans ce pays, ajoute la même source.

De même, il a procédé à la sensibilisation des importateurs des produits laitiers sur la nécessité de s'assurer de la salubrité et de la conformité des produits fabriqués en nouvelle Zélande avant leurs importations.

Afin de protéger la santé du consommateur, les services du contrôle opérant au niveau des direction contrôle et de la qualité et des postes d'inspection frontaliers procèdent, avant l'admission des produits importés sur le territoire national, au contrôle systématique des produits alimentaires pour s'assurer de leur salubrité et leur conformité à la réglementation en vigueur.

Il s'agit d'un contrôle documentaire, destiné à vérifier l'authenticité des documents accompagnants les produits à l'importation et attestant que les produits sont propres à la consommation et d'un contrôle d'identité, destiné à vérifier la conformité du produit importé par rapport au produit certifié par les autorités sanitaires du pays d'origine.

Il s'agit également d'un contrôle physique, destiné à vérifier les conditions de transport et d'étiquetage du produit. Des investigations analytiques de laboratoire peuvent également être entreprises pour vérifier la conformité et la salubrité du produit.

Dans le cas où ces investigations d'usage révèlent une non-conformité du produit, celui-ci est refoulé ou détruit conformément à la réglementation en vigueur.

(Avec MAP)

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

CTM: Avis de convocation à l'AGO du 6 mai 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.