Juan Carlos d’Espagne et une forte délégation de patrons à Rabat

C’est accompagné de 5 membres du gouvernement de Mariano Rajoy, de 9 anciens ministres des Affaires étrangères  et de 27 PDG que le Roi Juan Carlos d’Espagne arrive à Rabat ce lundi 15 juillet.

Juan Carlos d’Espagne et une forte délégation de patrons à Rabat

Le 15 juillet 2013 à 15h42

Modifié 15 juillet 2013 à 15h42

C’est accompagné de 5 membres du gouvernement de Mariano Rajoy, de 9 anciens ministres des Affaires étrangères  et de 27 PDG que le Roi Juan Carlos d’Espagne arrive à Rabat ce lundi 15 juillet.

Alors que la crise économique qui sévit en Europe a rendu les produits espagnols plus compétitifs,  lui permettant notamment de (bien) vendre plus sur le marché marocain, le Roi d’Espagne arrive à Rabat ce lundi avec la ferme intention de renforcer les liens économiques et l’image de son pays dans les cercles dirigeants marocains.

Depuis 2012, Madrid est le premier partenaire commercial du Maroc tandis que notre pays représente le premier marché africain et arabe pour les entreprises espagnoles. Le Maroc est aujourd’hui le 3ème marché d’exportation pour les produits espagnols dans le monde après l’Union européenne et les Etats-Unis. En 2012 selon des chiffres officiels, l’Espagne a vendu pour 5,3 milliards d’euros au Maroc contre 4,3 milliards en France.

Le solde commercial espagnol avec le Maroc est de 2,6 milliards d’euros, « soit 5 fois celui de la France » relevait  le quotidien parisien  Le Monde en avril dernier à la veille de la visite de François Hollande à Casablanca.

Outre 800 entreprises espagnoles qui sont directement présentes au Maroc, on estime à 20.000 le nombre d’entreprises espagnoles qui exportent sur le marché.

Madrid dépasse les 5 milliards d’euros de ventes sur le Maroc

Parmi les évolutions d’affaires positives entre le Maroc et l’Espagne au cours de ces dernières années figurent notamment le fait que les banques marocaines qui disposent de réseaux en Afrique (Attijariwafabank, BMCE Bank, Banque Populaire) servent de relais et d’intermédiaires bancaires et financiers pour les entreprises espagnoles qui travaillent sur le continent noir.

Madrid sait qu’à Rabat, dans les milieux politiques, et à Casablanca dans les milieux économiques, la concurrence française est rude. Mais Juan Carlos arrivera au Maroc avec ses ministres des Affaires étrangères, de l’Intérieur, de l’Industrie, énergie et tourisme, de la Justice et de l’Equipement.

Parmi les chefs d’entreprise qui seront du voyage figurent les patrons d’Inditex (Zara, Zara Home, Massimo Dutti, Pull and Bear …) l’une des firmes de prêt-à-porter leaders de la planète aujourd’hui et qui réalise une très importante partie de sa sous-traitance pour les marchés européens dans les usines de Tanger et de Casablanca principalement.

On estime aujourd’hui que  la moitié de la capacité de production des usines de Tanger travaille pour Inditex, un autre quart travaillant pour les magasins du Corte Ingles. Le trafic commercial entre le Maroc et l’Espagne est devenu si important en la matière que des accords spéciaux ont été négociés avec la douane et le port Tanger-Med sous l’ère Ahmed Réda Chami pour faciliter le transit des camions de la société San José y Lopez qui a établi une base logistique à Tanger notamment dédiée aux transports des articles de confection d’Inditex.  

Le président du Comité d’affaires hispano-marocain à la CEOE (Patronat espagnol) José Miguel Zaldo juge que « l’implantation à Tanger de San José y Lopez dans le domaine du transport et de la logistique entre le Maroc et l’Espagne est l’un des actes majeurs et stratégiques de ces dernières années ».

Une rencontre organisée mardi par la CGEM

 Parmi les autres patrons  attendus à Rabat, figurent ceux de Telefonica (Télécommunications), Acciona (Ingénierie), Abengoa (Energies renouvelables), Endesa (Energie), Talgo (Rail), Iberia (Transport aérien), Globalia (Tourisme) et Indra (Technologie, sécurité, défense).

Dans le domaine économique toujours, seront du voyage, le patron des patrons espagnols (CEOE) Juan Rosell et les patrons de la Fédération des chambres de commerce et de la Confédération des PME.  De bonnes sources, Médias 24 a pu apprendre que les réunions entre les milieux d’affaires marocains et espagnols se tiendront à Rabat. La CGEM organise une rencontre économique au Sofitel de Rabat et ce, le mardi 16 juillet sur le thème : «Maroc-Espagne, un espace de prospérité partagée».

Du côté de la diplomatie,  pas moins de 9 anciens ministres espagnols dont Miguel Angel Moratinos, Abel Matutes aujourd’hui retourné aux affaires sur les Iles Baléares, Josep Piqué désormais PDG de la low cost Vueling, Javier Solana qui après l’OTAN à Bruxelles est retourné à l’université, seront à Rabat. Sur les 9 ministres des AE espagnols de ces 30 dernières années, seul Fernando Moran sera absent du voyage  pour raisons de santé.

De l’agence EFE à Europa Press en passant par le quotidien ABC, la presse espagnole fait ses choux gras du voyage royal espagnol chez le voisin du sud. Les médias parlent de « succès annoncé »  et d’un Maroc « pays stable qui mène des réformes de manière graduelle ».  On est très loin des polémiques de ces dernières années. ABC évoque des échanges commerciaux en constante hausse dont un +24% en avril 2013 comparé à avril 2012.

Parmi les activités officielles prévues durant ce voyage, figure un dîner d’Etat à l’invitation du Roi Mohammed VI  et une rencontre entre Juan Carlos, son ministre des AE José Manuel Garcia-Margallo et le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane. Les dernières visites de Juan Carlos d’Espagne au Maroc remontent à 2011 et 2005.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

S2M-Communiqué Financier des Résultats sociaux 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Akhannouch présente le bilan de mi-mandat au Parlement

 

16e édition de l'évènement “Parlons Développement” organisé par la Banque mondiale, le Policy Center for the New South et le PNUD